La vie en entreprise préoccupe davantage les salariés que les grandes questions économiques ou l’avenir.

Quel est le niveau d’anxiété des salariés français, à l’heure de la réforme des retraites et de l’essor de l’intelligence artificielle ? Un sondage réalisé pour le cabinet de conseil expert en organisation des entreprises Aneo révèle que celui-ci est assez élevé. « Les craintes sont très fortes à propos des problèmes micro-économiques, de tout ce qui relève des pratiques managériales et de la vie à l’intérieur de l’entreprise »

C’est dans l’univers de l’entreprise que se trouve la plus grande source d’inquiétude des Français. Et ce sont les femmes qui semblent particulièrement vulnérables.

1 Le harcèlement moral des salariés

Un Français sur deux ne se sent pas assez protégé contre le harcèlement moral au travail. Ce sont les femmes qui sont les plus exposées pour trois quarts d’entre elles (les hommes partagent ce sentiment à 44%). Les salariés qui travaillent dans le  public craignent eux aussi le harcèlement moral : ils sont ainsi 57 % à l’exprimer, contre 48 % des salariés du secteur privé.

2 La discrimination

La discrimination est un sujet qui peut toucher tout le monde. Donc qu’elle soit liée au sexe, à l’âge, aux origines ethniques ou géographiques, à la religion, ou à l’orientation sexuelle, les femmes restent celles qui redoutent le plus la discrimination. Elles sont 39 % à ne pas se sentir à l’abri dans l’univers du travail, contre pour 25 % des hommes.

3 Le stress et le burn-out

Les femmes semblent aussi subir davantage de stress au travail que les hommes.. 66% des Français ne se sentent pas protégés contre le stress, ni contre le burn-out (61 %). Enfin, en ce qui concerne le syndrome d’épuisement professionnel (ou burn-out) il préoccupe 63 % des salariés français. 

4 Le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel est largement dénoncé depuis certaines révélations, telle que l’affaire Weinstein. A ce jour, 38 % des femmes salariées ne se sentent pas protégées, contre seulement 23 % des hommes. Les catégories socioprofessionnelles les plus modestes sont aussi beaucoup plus inquiètes à ce sujet (36 %). Contrairement aux milieux les plus favorisés (24 %).

Quel que soit le type de pression morale ou physique, de discrimination ou accumulation de stress vous subissez, n’hésitez pas à en parler. Il existe des professionnels qui peuvent vous aider à surmonter ces étapes difficiles. Donc n’attendez pas de franchir les limites, et agissez, pour vous et et pour les autres. 

QAPA

QAPA a été créé en 2011, au moment où il y a plus de 5 millions de chômeurs en France et 900.000 emplois non pourvus.

Notre ambition est de résoudre les frictions du marché du travail liées aux difficultés d’appariement entre recruteurs et demandeurs d’emplois, qui fait que même avec un chômage important, des emplois restent inoccupés. Par rapport aux approches existantes en 2011 qui s’intéressent exclusivement aux cadres, QAPA souhaite résoudre le chômage des non-cadres qui représente la plus grosse partie de l’emploi en France. Le chômage touche en effet les travailleurs différemment selon leur niveau de qualification. Selon l’Observatoire des Inégalités (janvier 2015), le taux de chômage des non diplômés est presque trois fois plus élevé (17%) que celui des personnes qui disposent d’un diplôme niveau bac + 2 (6%). Chez les jeunes de moins de 29 ans et non diplômés, le taux de chômage n’est pas loin de 40%.

Et en 2011 nous avons vu que seules les nouvelles technologies peuvent matcher les candidats et les recruteurs à grande échelle sans discrimination sur les compétences et nous avons compris que ce serait une nouvelle approche du recrutement et c’est pour cela que nous avons fondé QAPA.

Aujourd’hui, nous développons une plate-forme avec la meilleure expérience utilisateur qui matche les candidats et les entreprises et gérer l’administratif automatiquement pour rendre l’emploi simple et rapide dans le respect du modèle légal et social français

Cet article vous a intéressé ? Retrouvez d’autres articles passionnants sur le monde du travail et du digital sur Qapa News. Et pour voir toutes nos offres direction le site de qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play. 

Previous post

Comment aménager son espace de travail

Next post

Le bien-être au travail, on en parle !