En France, les élèves ont souvent tendance à préférer l’apprentissage de l’espagnol plutôt que celui de la langue allemande. Grave erreur ! En effet, une étude menée par le site de recherche d’emploi Joblift prouve pourtant que ceux qui ont poussé l’apprentissage de l’allemand plus loin que le classique «Ich bin ein berliner» ont davantage de chances de décrocher un emploi.

Les domaines du Marketing et de la communication sont les plus demandeurs

Attention toutefois, les LV2 restent marginales dans les offres publiées. Même la maîtrise de l’anglais -correct à bilingue- ne concerne que 14% des offres du site. Sans surprise, ce sont les domaines du marketing et de la communication qui sont les plus demandeurs en polyglottes. Avec 26% d’offres réclamant la maîtrise de l’anglais, et environ 2% pour l’espagnol ou l’allemand.

À l’inverse, seules 16% des offres d’emploi du secteur commercial exigent cette même aisance en anglais. Les bilingues en anglais peuvent toujours se consoler, Londres reste un vrai pourvoyeur d’offres pour les Français, avec 5000 offres d’emplois publiées pour les Français en Angleterre depuis le début de l’année.

Previous post

Licenciement : quelles indemnités en cas de conciliation ?

Next post

Le nombre de fonctionnaires est stable en 2015