En août 2016, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,3 % sur un mois, après un repli de 0,4 % en juillet.

La hausse mensuelle des prix à la consommation en août est largement saisonnière : elle résulte, pour l’essentiel, du rebond des prix des produits manufacturés après les soldes d’été sur le territoire métropolitain et de la hausse des prix de certains services liés au tourisme comme les services d’hébergement (+5,0 % ; -0,1 % sur un an) et les forfaits touristiques (+8,6 % ; +3,6 % sur un an). En revanche, les tarifs du transport aérien se replient (-4,8 % ; -5,8 % sur un an), après une forte augmentation le mois précédent (+21,7 % ; -2,7 % sur un an).

 

Légère hausse des prix de l’alimentation

En août 2016, les prix de l’alimentation croissent de nouveau légèrement (+0,2 % ; +1,5 % sur un an). Les produits frais se renchérissent (+0,5 % ; +10,8 % sur un an). Hors produits frais, les prix de l’alimentation montent légèrement (+0,1 %) après huit mois de stabilité, du fait des prix de la viande (+0,2 % ; +0,3 % sur un an). Sur un an, les prix alimentaires hors produits frais augmentent peu : +0,1 %, comme les deux mois précédents.

Nouveau recul des prix de l’énergie

En août 2016, les prix de l’énergie diminuent pour le deuxième mois consécutif (-1,6 % en août ; -3,0 % sur un an), surtout du fait de la baisse des prix des produits pétroliers (-3,2 % ; -5,0 % sur un an). De plus, les prix de l’électricité se réduisent sur le mois (-0,3 % ; +1,8 % sur un an). À l’inverse, les prix du gaz naturel et gaz de ville, indexés avec retard sur l’évolution du prix du pétrole, augmentent nettement en août (+1,9 % ; -7,7 % sur un an).

Previous post

Reprise des créations d'entreprises en août

Next post

Comment marche le congé maternité ?