Seuls 29 % des CDI et 31 % des CDD sont prêts à travailler le 25 décembre… Contre 62 % des intérimaires et 75 % des saisonniers !
9 personnes sur 10 en CDI et CDD seront en télétravail alors que 61 % des intérimaires et 79 % des saisonniers seront en présentiel
Seulement 8 % des Français obligés de plus travailler à cause des évènements liés à la covid-19
71 % des intérimaires, 69 % des CDD, 65 % des CDI et 55 % des saisonniers prêtes à travailler le jour de Noël pour avoir plus d’argent

Paris, 15 décembre 2020

QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, dévoile les résultats d’un sondage sur les Français et le travail le jour du 25 décembre. Une enquête* menée auprès de 4,5 millions de personnes et analysée en fonction des contrats qui montre de fortes disparités et des réactions bien différentes.

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 10 et 14 décembre 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme QAPA. Analyse réalisée par quotas. Parmi ces personnes interrogées, 52 % d’entre eux sont des non-cadres et 48 % sont des cadres. Répartition par types de contrats : CDI : 82 %, CDD : 12 %, Temporaire, Intérim, partiel : 5 %, Saisonniers : 1 %.

Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

Au boulot le jour de Noël ?

Le jour de Noël ne se déroule pas de la même façon pour tout le monde. En effet, si pour la plupart des Français c’est un jour férié, beaucoup de métiers continuent à être en activité. Ainsi, 95 % des personnes en CDI et 89 % des travailleurs en CDD auront la chance d’être à la maison en famille à ouvrir leurs cadeaux. En revanche, ce ne sera pas le cas que pour 38 % des intérimaires ou en travail temporaire et 44 % des saisonniers qui seront au travail ce vendredi 25 décembre. A noter que 21 % des intérimaires et 39 % des saisonniers sont encore dans l’expectative, certainement à cause de la crise sanitaire.

Prêt(e) à travailler ?

Pour les CDI et CDI, travailler le jour de Noël ne fait pas vraiment partie de leurs objectifs. En effet, seulement 29 % des CDI et 31 % des CDD se déclarent prêt à être en activité le 25 décembre. Par contre, pour 62 % des intérimaires et 75 % des saisonniers, bosser le jour de Noël n’est pas un problème du tout.

Télétravail VS présentiel

Pour les personnes qui travaillent ce vendredi 25 décembre, les conditions seront clairement différentes en fonction du type de contrat. Ainsi, 9 personnes sur 10 en CDI et CDD seront en télétravail alors que 61 % des intérimaires et 79 % des saisonniers seront en présentiel.

Une crise sanitaire défavorable pour l’emploi

Globalement, la crise sanitaire ne va pas véritablement influer positivement sur l’emploi pendant les fêtes de fin d’année. Au total, seulement 8 % des Français vont être obligés de plus travailler à cause des évènements liés à la covid-19.   

Des sous par milliers

Avoir plus d’argent à la fin du mois reste le premier critère d’acceptation des Français pour travailler le jour de Noël. C’est ce que déclarent 71 % des intérimaires, 69 % des CDD, 65 % des CDI et 55 % des saisonniers qui sont plus sensibles (33 %) aux obligations de leur employeur.  

QAPA en 4 chiffres :

+500 entreprises clientes,
+5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019
74% des offres d’emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,
20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.

CONTACT PRESSE
Gildas Piquet-Friboulet – gildas@buzzpress.fr – 06 19 93 58 32

Previous post

Les 15 citations pour motiver les équipes

Next post

9 erreurs qui vont envoyer votre CV à la poubelle