C’est la pleine saison pour recruter un apprenti. Suite à la baisse énorme du nombre de jeunes en apprentissage en France, le gouvernement a remis en place un certain nombre d’aides pour subventionner les entreprises qui recrutent un apprenti et faire baisser le coût d’un jeune en apprentissage.

Alors quelles sont ces aides ? et que faut-il faire pour les obtenir ?

1. L’exonération de charges sociales

Quel montant ?

Les cotisations patronales et salariales sont exonérées, en totalité (hors accidents du travail, maladie professionnelle et certaines cotisations conventionnelles), ou en partie, selon la taille de l’entreprise.

A quelles conditions ?

Toutes les entreprises peuvent en bénéficier. Pour celles de plus de 11 salariés, les cotisations au titre des assurances sociales et des allocations familiales sont exonérées. Pour les très petites entreprises (TPE), s’ajoutent l’assurance chômage, la contribution solidarité pour l’autonomie, la retraite complémentaire, le versement transport, le forfait social et la contribution au Fonds national d’aide au logement (Fnal).

2. Le crédit d’impôts

Quel montant ?

1 600 euros par apprenti ou 2 200 euros dans certains cas, comme pour les travailleurs reconnus handicapés. Ce montant est calculé en nombre moyen annuel d’apprentis et versé pour la première année de formation.

A quelles conditions ?

Toutes les entreprises peuvent en bénéficier, à condition d’être soumises à un régime réel d’imposition et de conclure un contrat d’au moins un mois. La formation préparée par l’apprenti doit être de niveau III (bac +2) maximum.

3. Les aides pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés

Quel montant ?

L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) propose une aide à la conclusion du contrat de 1 000 à 7 000 euros, selon la durée du contrat. En complément, une aide à la pérennisation est possible, si l’apprenti est gardé dans l’entreprise à l’issue du contrat d’apprentissage.

A quelles conditions ?

Toutes les entreprises peuvent en bénéficier, si elles embauchent un apprenti reconnu travailleur handicapé. La demande de cette aide se fait auprès de l’Agefiph.

4. L’aide régionale au recrutement d’apprenti supplémentaire

Quel montant ?

1 000 euros minimum versés par la région à l’embauche d’un apprenti.

A quelles conditions ?

Toutes les entreprises de moins de 250 salariés peuvent en bénéficier. A condition qu’il s’agisse de leur premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire par rapport au nombre de contrats en cours en début d’année. Les services de la région vous informeront sur le paiement de cette aide, après l’enregistrement du contrat d’apprentissage.

5. La prime régionale à l’apprentissage

Quel montant ?

1 000 euros minimum versés par la région pour chaque année de formation.

A quelles conditions ?

Cette aide est réservée aux très petites entreprises (TPE) de moins de 11 salariés. Les services de la région vous informeront sur le paiement de cette aide, après l’enregistrement du contrat d’apprentissage.

6. L’aide TPE jeunes apprentis

Quel montant ?

1 100 euros par trimestre pendant la première année du contrat, soit 4 400 euros au total.

A quelles conditions ?

Cette aide est réservée aux très petites entreprises (TPE) de moins de 11 salariés. L’apprenti doit avoir moins de 18 ans à la signature du contrat. Après enregistrement du contrat d’apprentissage, l’employeur valide sa demande d’aide pré-remplie en ligne sur le portail de l’alternance.

aide-recrutement-apprenti

Sachez qu’il y a plus de 800.000 jeunes de moins de 25 ans inscrits sur le site www.qapa.fr qui recherchent un stage, un contrat en alternance ou un 1er emploi. Vous pouvez diffuser GRATUITEMENT autant d’offres d’emploi que vous le souhaitez et contacter tous les profils qui vous intéressent.

Vous recrutez des intérimaires ? Qapa Intérim sélectionne les candidats, vous choisissez le candidat que vous souhaitez et Qapa porte le contrat de travail et paie les intérimaires. Une commission de 12,5% est facturée sur le salaire brut chargé, soit 2 fois moins que les agences d’intérim traditionnelles. Vous pouvez recruter directement les intérimaires Qapa en 3 clics sur le site ou les applications Qapa Android et Iphone.

Vous avez un besoin, rendez-vous sur le site www.qapa.fr ou appelez-nous au 01.76.21.78.61.

Previous post

Baisse des résultats chez Total

Next post

Envie de vacances... et de travail ? Devenez maître nageur(euse) pour le Club Med