Vous avez décidé de passer à autre chose, vous avez trouvé un job qui vous correspond mieux et maintenant il ne vous reste plus qu’une chose à faire : démissionner. La lettre de démission est le document officiel que vous faites parvenir à votre manager et aux ressources humaines. La rédaction de cette lettre va établir vos futures relations ainsi que le tournure que vous voulez donner à vos dernières semaines dans l’entreprise.

Voici quelques étapes à suivre pour que cette lettre soit bien rédigée et que vous quittiez votre entreprise dans les meilleures conditions possibles.

Part 1 : l’essentiel

Commencez par édulcorer. Déclarez juste le poste pour lequel vous démissionner avec la date de départ. Vous avez sans doute déjà évoqué avec votre patron les raisons pour lesquelles vous partez, alors ne les décrivez pas ici, restez simple et concis dans vos propos. Vous n’êtes pas là pour écrire le roman de votre vie, pas besoin de vous étaler.

Part 2 : les remerciements

C’est toujours une bonne idée de remercier ses employeurs pour l’opportunité qui vous a été accordé. Vous pouvez décrire ce que vous avez apprécié et appris pendant votre expérience au sein de l’entreprise. Rappelez vous que vous pouvez avoir besoin de ces personnes dans le futur pour une lettre de recommandation par exemple. De plus, partir sur une bonne note vous laissera une image positive de votre temps dans cette entreprise.

Part 3 : la transition

Montrez que vous voulez que votre départ se passe bien. N’entrez pas dans les détails et ne promettez pas de grandes prouesses mais dites que vous allez continuer à faire ce que vous devez faire jusqu’au dernier jour et que vous laisserez votre poste en ordre et à jour.

Oralement, vous pouvez également proposer d’organiser un pot de départ avec vos collègues et supérieurs. Un départ ne doit pas être triste, vous voguez simplement vers de nouvelles aventures professionnelles !

 

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Ubérisation, crowdfunding, économie collaborative... : ça veut dire quoi ?

Next post

La France au troisième rang mondial en terme d'entreprises innovantes