En plus d’être le réseau social le plus célèbre au monde, Facebook est également l’entreprise qui fait rêver des milliers de candidats. Mais alors… ça donne quoi un entretien d’embauche chez Facebook ?! Aujourd’hui, l’entreprise rassemble près de 13 000 employés à travers le monde et continue de prendre de l’ampleur.

La clé de cette croissance ? Recruter des employés hyper qualifiés qui sont engagés à 100% dans la mission Facebook : « pour donner aux gens l’envie et le pouvoir de partager et de rendre le monde ouvert et connecté ».

Miranda Kalinowski, responsable mondial du recrutement chez Facebook s’est confiée à Business Insider pour expliquer comment le recrutement fonctionne chez Facebook. Explications.

« Nous devons nous assurer que nous embauchons des gens qui sont profondément investis dans la société » dit-elle. « Et nous embauchons des personnes qui aiment construire et suivre des projets. Ainsi, peu importe si nous embauchons un ingénieur ou un analyste de la finance, tant que ce sont des personnes qui aiment construire quelque chose. »

Avant n’importe quel embauche, les candidats doivent passer par quatre ou cinq entretiens qui vont servir à mesurer leur talent et leur adéquation culturelle. Le premier tour est un entretien téléphonique avec un recruteur qui évalue l’expérience professionnelle et la passion du candidat pour l’entreprise.

Si ça se passe bien, le candidat aura alors un entretien téléphonique plus « technique » avec quelqu’un qui fait déjà le travail pour lequel le candidat postule. Par exemple, un ingénieur sera interviewé par un autre ingénieur plutôt que par un recruteur qui ne connait rien à la programmation. En parallèle, chacun de ces employés « non-recruteur » sélectionnés pour faire des entretiens doivent d’abord suivre une formation intensive afin d’assurer qu’ils savent ce qu’il faut avoir comme attitude et ce qu’il faut poser comme questions.

Le troisième entretien a lieu sur place et comprend une visite des bureaux, grâce à une démo virtuelle par le biais d’un casque qui permet d’être immergé dans l’ambiance Facebook en un rien de temps. Les entretiens qui suivent ont un côté plus pratique puisqu’ils vont servir à voir les compétences techniques et pratiques de chaque candidat.  Par exemple, un ingénieur peut passer un test de codage en réponse à une situation donnée.

Tous les candidats sont soumis à des questions hypothétiques pour tester leurs réactions et leurs réponses en situation. On leur pose également des questions de logique pour tester la façon dont ils pensent. L’une des questions phares de Kalinowski est la suivante : « C’est votre meilleur jour de travail, vous rentrez chez vous et vous êtes vraiment satisfait de ce que vous avez fait dans la journée. Qu’avez-vous fait exactement ? »

Previous post

+1,1% de croissance en France en 2015

Next post

Sondage : quel type de management préférez-vous ?!