En 2016, le marché de l’emploi des cadres a confirmé son dynamisme avec un grand nombre d’offres d’emploi mises sur le marché. Il y a même eu un grand nombre de recrutements difficiles à faire avec des métiers très porteurs et peu de candidats disponibles.

En 2017, l’emploi des cadres va continuer à être très positif et c’est une bonne nouvelle.

Une enquête menée par l’Apec auprès de 11 000 entreprises confirme les tendances de Qapa sur l’emploi des cadres.

Ainsi, 208 000 à 225 000 cadres seraient recrutés au cours de l’année, soit une hausse qui pourrait atteindre +10% par rapport à 2016.

 

Ce sont les secteurs de l’Industrie et des Services qui sont les 2 secteurs les plus porteurs. L’industrie et les services concentrent en effet plus de 8 recrutements sur 10 prévus pour 2017.

Ensuite on a comme secteurs les plus porteurs en nombre de recrutements : l’informatique, le secteur commercial et l’Ingénierie Recherche et développement. L’informatique prévoit 51 000 recrutements. Le secteur commercial prévoit 42.700 recrutements. Le secteur de l’Ingénierie Recherche et développement prévoit 37.300 recrutements.

 

 

 

En termes de profils, les cadres ayant acquis de 1 à 10 ans d’expérience devraient représenter plus de la moitié des embauches. Les débutants ayant moins d’un an d’expérience seraient encore mieux lotis que l’an dernier avec davantage d’opportunités d’embauches (+8%). A l’opposé, les cadres les plus expérimentés ne représenteraient que 5% des recrutements. Mais, pour certains postes à pourvoir, faute de trouver les profils adéquats, les recruteurs pourraient se tourner davantage vers les profils ayant moins d’un an d’expérience et vers ceux en ayant plus de 20.

 

Au niveau régional, l’Ile-de-France et la région Auvergne-Rhône-Alpes sont les 2 régions qui vont le plus recruter des profils cadre.

C’est logique puisque ce sont les 2 régions dans lesquelles on trouve le plus de moyennes et grandes entreprises et aussi le plus de sièges sociaux. Elles sont suivies par 3 régions qui pourraient chacune réaliser jusqu’à 13 000 – 14 000 recrutements : Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie.

 

 

Previous post

Sondage Qapa : les français sont-ils félicités au travail ?

Next post

Emploi : de plus en plus de disparités entre les régions !