Fin 2015, la fonction publique emploie 5,65 millions de salariés y compris les bénéficiaires de contrats aidés, soit 7 000 de plus en un an (+0,1 %). Hors contrats aidés, les effectifs sont stables à 5,45 millions après une hausse de 0,3 % en 2014.

En équivalent temps plein, le volume annuel de travail y compris contrats aidés augmente de 0,3 %, plus faiblement qu’en 2014 (+1,2 %), et atteint 5,29 millions.

Dans la fonction publique de l’État, les effectifs sont en légère hausse fin 2015 (+0,1 % dans les ministères comme dans les établissements publics), après une stabilité en 2014. Dans les établissements publics, la nette baisse des contrats aidés (–4,3 %) limite la hausse d’ensemble. Hors contrats aidés, les effectifs y augmentent de 0,7 %. Dans les ministères, la légère hausse d’ensemble est portée par l’accroissement des effectifs de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (+1,1 %) et de la Justice (+1,2 %). En revanche, l’emploi diminue dans la plupart des autres ministères, notamment celui de l’Écologie (−5,2 %) dont −3,8 % du fait de transferts vers la fonction publique territoriale, et dans une moindre mesure, dans les ministères de l’Économie et des Finances (−1,8 %) et de la Défense (−1,3 %).

Dans la fonction publique territoriale, les effectifs ralentissent fortement (+0,1 % après +1,5 % en 2014, y compris contrats aidés). Ils augmentent dans les organismes régionaux et départementaux (+1,2 %) qui incluent la métropole de Lyon, créée en 2015 dans le périmètre départemental. Ils diminuent dans le secteur communal (−0,2 %). Toutefois, à périmètre constant, les effectifs s’accroissent de 0,1 % dans chaque bloc. Hors contrats aidés, les effectifs de la fonction publique territoriale diminuent en 2015 (−0,3%).

Dans la fonction publique hospitalière, les effectifs ralentissent aussi en 2015 (+0,3 % après +0,9 % en 2014, y compris contrats aidés). Ils sont quasi stables dans les hôpitaux (+0,1 %) et dynamiques dans les établissements médico-sociaux (+1,5 %).

Previous post

Les recruteurs préfèrent les candidats qui parlent Allemand à Espagnol !

Next post

Comment gérer au mieux une équipe ?