Les surveillants pénitentiaires jouent un rôle précieux pour la sécurité publique. Ils prennent en charge les personnes condamnées par les autorités judiciaires, ils en assurent la garde et sont tenus de les surveiller. D’autre part, les personnels de surveillance ont également un rôle très important pour leur réinsertion aux côtés des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) et des partenaires. Les inscriptions au concours prendront fin le 6 mars 2017 et vous pouvez postuler directement sur www.devenirsurveillant.fr

Pour candidater, il faut être de nationalité française, âgé(e) de 19 ans minimum à 42 ans maximum au 1er janvier 2017, titulaire du brevet des collèges, en possession de vos droits civiques et également ne pas avoir de mention portée au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatible avec l’exercice des fonctions de surveillant, en situation régulière au regard du code du service national, apte physiquement au métier de surveillant pénitentiaire

Si vous avez déjà travaillé au moins 3 ans dans les métiers de la sécurité, vous pouvez choisir comme épreuve orale la reconnaissance des acquis d’expérience professionnelle (RAEP)

Si vous êtes militaires, des offres d’emploi peuvent vous être réservées. Contactez le ministère de la Défense, pôle Défense Mobilité.

La première épreuve (écrite) aura lieu le 26 avril 2017.Les épreuves du concours se déroulent en France métropolitaine et dans les DOM. Des concours sont organisés spécifiquement pour la Polynésie française et la Nouvelle Calédonie.

Previous post

Baromètre de l'emploi Qapa dans le Grand Est - Décembre 2016

Next post

Pour trouver un job, mieux vaut habiter Paris ou Lyon ! Le Baromètre Qapa sur France 3