Une étude NPD Group le montre, le marché de la restauration reprend des couleurs au 1er semestre, malgré le contexte actuel. Selon Maria Bertoch, spécialiste de la restauration chez NPD : « dans l’ensemble, le nombre de visites a augmenté de +0,6% par rapport au premier semestre 2015 pour atteindre 2,7 milliards ». On constate une augmentation de +1,1% du nombre de visites (1,7 milliard) et de +1,9% du montant total des dépenses de consommateurs, soit 8 milliards d’euros environ.

Une restauration « à table » plus mitigée

En revanche, en ce qui concerne la restauration « à table », les résultats sont plus mitigés : la fréquentation a reculé de -0,5%, mais reste plus importante que celle de 2015 à la même période (-1,6%). Une des raisons principales de cette baisse est d’ordre économique, face à un ticket moyen plus élevé (+0,9%), dans un contexte de crise et de chômage.

Et l’impact des attentats ?

Les attentats ont eu un effet à court terme, qui a clairement tendance à s’atténuer au bout de deux mois comme le constate Maria Bertoch : « à ce moment-là, la restauration rapide a également été touchée puisque les Français ont boudé les centres commerciaux, à l’intérieur desquels sont implantés de nombreux fast-foods ».

offres-emploi-qapa

Previous post

Le Club Med recherche un(e) Animateur(trice) Baby Club

Next post

Les Jeux Olympiques de Rio en 7 chiffres