Revue de presse, conseils, avis… Voici la semaine santé du Docteur Delabos, nutritionniste.

  • Dimanche

Sur  le Web dans FR3 Normandie  Je découvre le syndrome d’auto brasserie :

Chez certaines gens la  trop forte consommation d’aliments riches en amidon (c’est un sucre lent contenu notamment dans les frites) déclenche dans l’estomac la fabrication d’éthanol (c’est de l’alcool). Et je viens grâce à cet article de comprendre la raison de la mésaventure qui m’est arrivée après être allé déjeuner avec mes élèves chez Mac Do à Dijon  il y a une dizaine d’années. Faute de viande digne de ce nom, j’y avais additionné plusieurs plats à la composition  douteuse et au goût bizarre. Mes élèves ayant passé ensuite  une bonne partie de l’après-midi à rigoler comme des bossus en me voyant entrer un état d’ébriété notable environ une heure après le repas, tout en sachant parfaitement que je n’avais strictement consommé aucune boisson ou aliment alcoolisés

  • Lundi

Dans slade.fr un gros mensonge d’experts : le coca cola serait bon pour la santé. Comme le Nutella et la bière sans doute… Et pourquoi pas la coke pendant qu’on y est ? Rassurez vous ces experts là n’ont pas fumé la moquette…mais avouent avoir été payés par la firme pour réaliser cette étude, a mettre au panier…et les experts dans un  panier a salade ? Notre avocat, maitre Serhane, saura très bien vous expliquer ce qu’est un panier à salade si vous ne le savez pas.

  • Mardi

Dans le parisien santé un article confirme que la grippe a finalement été beaucoup plus meurtrière cette année, en partie parce que la vaccination n’a pas été effectuée sur les souches de virus présentes au cours de cet hiver, celles-ci ayant mutés dans la nature après qu’on ait préparé les vaccins. Mais cela ne doit en aucun cas croire qu’il ne faut plus se vacciner contre la grippe. En effet, le vaccin n’a pas été assez efficace, mais je vous laisse imaginer les dizaines de milliers de morts en plus si on ne l’avait pas fait ! Il nous reste à souhaiter que pour l’année prochaine nos biologistes savent mieux cibler les prochain virus à mettre dans le vaccin

  • Mercredi

Dans le figaro actualités je lis que les allergies saisonnières reviennent : pollen de cyprès sur la Côte d’Azur, de peupliers  dans le Sud-ouest (près de la Méditerranée et dans la Vallée du Rhône), de frênes dans l’ouest et le bassin parisien, d’aulne  partout en France. Les journalistes notant que la population devient sensible aux allergènes libérés par ces pollens, particulièrement les enfants et les adolescents. Rien d’étonnant ! Si nos chères têtes blondes cessaient de se gaver de saloperies industrielles, de fréquenter des gargotes à la nourriture infecte  et se remettaient à manger chaque jour une quantité correcte de protéines animales il retrouveraient un pouvoir immunitaire correct.

Moralité : commencez par manger plus de viande, vous éternuerez moins !

  • Jeudi

Un article santé dans Le Figaro.fr dans lequel on nous explique que des adolescents qui dorment mal mangent mal. Ça on s’en doutait un peu ! Mais je crois qu’il  vaudrait mieux  se poser la question de savoir comment arriver à leur faire comprendre qu’ils détruisent leur vie et la raccourcissent de pas mal d’années en ne respectant pas le rythme biologique naturel de l’activité et du repos. Mais n’est-ce pas plutôt aux parents qu’il faudrait peut-être tirer les oreilles ? Car c’est quand même à eux d’apprendre à leur marmaille à  ne pas se comporter comme si tous les jours étaient des samedis et toutes les semaines des vacances !

  • Vendredi

Dans Slate.fr Une question à la portée redoutable posée au conseil constitutionnel. Certains élus auraient demandé de supprimer l’obligation des vaccinations imposées jusqu’à présent pour protéger les enfants de redoutables maladies. J’ai franchement le frisson, si par malheur le conseil constitutionnel laisse une bande d’irresponsables voter une loi aussi imbécile que dangereuse.

  • Samedi

Dans un article de société de  libération.fr  un article sur les effets encore inconnus des implants mammaires, responsables de cancers qu’on n’avait encore jamais vu. Quand finira-t-on par reconnaître que le sein est un organe extrêmement fragile et qu’on est prié de ne pas le tripatouiller autrement que pour le plaisir, et encore avec douceur s’il vous plaît Messieurs ! Aujourd’hui mon  coup de cœur  pour Jean Claude Carton, mon complice et ami dans mes émissions du vendredi soir sur la web télé étoiles du coeur, disparu mercredi matin après une terrible maladie, lucide et courageux jusqu’au bout. Nous avons passé ensemble une année merveilleuse de conseils émaillés de rires et de coup de gueule et ravi une population atteignant près de 70.000 internautes à notre dernière émission. C’est promis Jean Claude, je reprendrai le flambeau ! Mais laisse moi d’abord pleurer ta perte avant de redresser la tête, mon ami

…Et je te vois rire de tout ton cœur en imaginant Dieu sait quelle gaudriole sur ce que je dois redresser, vieux farceur aux yeux pétillant de malice !

Pas de coup de gueule aujourd’hui, mais une très bonne nouvelle : le conseil constitutionnel a tranché hier et confirmé qu’il était tout à fait licite de rendre obligatoire la vaccination des enfants.

Il devient condamnable au sens propre du terme de ne pas faire vacciner ses enfants. Ouf ! On a sauvé des dizaines voire même des centaines de milliers d’enfants qui auraient payé de leur vie cette imbécillité. Cela me rappelle ce brave médecin de sécurité sociale me convoquant pour  m’engueuler parce que je continuais à donner des médicaments anticholestérol à des gens dont le cholestérol étais redevenu normal.

Mais s’il était redevenu normal, pauvre andouille c’est parce le patient prenait correctement son médicament !

Et si beaucoup de maladies de l’enfant souvent mortelle ont quasiment disparu, c’est parce que l’on continue à vacciner régulièrement  toute la population d’enfants. Et si un raisonnement logique ne suffit pas à ceux qui auraient encore un doute, qu’ils pensent donc à cette enfant allemande morte de la rougeole parce qu’on ne l’avait pas  vaccinée. Un dernier conseil avant la catastrophe : qu’ils aillent donc en vitesse faire vacciner les leurs   pour ne pas risquer de pleurer toutes les larmes de leur corps si leurs enfants meurent meurent à cause de leur sottise ou de leur inconscience.

 

 

Previous post

5 façons d'exercer un leadership éthique

Next post

Qapa lance son programme de coaching : 21 jours pour trouver un emploi !