Partir vivre à l’étranger et trouver un logement pouvant convenir au budget d’un étudiant est un véritable challenge. C’est le problème principal rencontré par les étudiants en programme Erasmus.

Parvenir à trouver un toit sous lequel vivre est souvent source d’inquiétude pour les étudiants du programme Erasmus. En effet, 45%  d’entre eux ont peur de ne pas réussir à trouver un logement sachant que les programmes Erasmus sont principalement dans les grandes villes ou les loyers sont souvent chers. D’après l’étude d’HousErasmus et de l’association Erasmus Students Network (ESN) menée sur 2 ans auprès de 8 158 étudiants Erasmus et publiée le 8 novembre dernier. En outre la difficulté à trouver un logement, les étudiants craignent aussi pour 18 % d’entre eux de subir des discriminations mais également d’être victimes de fraude pour 12 % d’entre eux.

Près d’un tiers des étudiants financent leur logement par leurs propres moyens

Pour faire face à ces problèmes récurrents, les universités jouent un vrai rôle de conseiller pour accompagner les étudiants. Selon cette enquête, 66% des universités comptent au moins un employé dédié à l’accompagnement des étudiants dans leur recherche de logement. Ainsi, près de la moitié des sondés (49%) ont trouvé leur logement avec l’aide de leur université. D’autre part, 42% des étudiants Erasmus déclarent être passés par des sites internet prévus à cet effet tandis que 41% affirment avoir trouvé sur les réseaux sociaux.

Partir étudier à l’étranger induisant également des frais supplémentaires pas forcément envisagés à l’origine, les étudiants ont tendance à se reposer sur leur famille pour financer leur logement pour près de la moitié d’entre eux. Cependant 33% des étudiants affirment le financer grâce à leurs propres économies tandis que 15% des interrogés financent leur logement en faisant des économies sur les autres postes de dépenses.

Le mode de logement privilégié par les étudiants Erasmus reste la collocation

Le budget des étudiants étant bien trop faible par rapport aux tendances du marché du logement en Europe, les jeunes en programme Erasmus sont nombreux à opter pour la colocation. En effet, 41% d’entre eux choisissent ainsi la collocation tandis que plus d’un tiers des sondés (36%) opte pour la résidence universitaire.

D’autre part, un étudiant sur cinq se tourne vers le logement individuel et seulement 2% logent chez un membre de leur famille.

Previous post

Les chiffres du chômage sont tombés : 10% au troisième trimestre 2016

Next post

Offre d’emploi : Assistant(e) de direction chez Ryan air ou le «pire job du monde»