Depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité a remplacé le Rsa activité et la prime pour l’emploi.

Focus sur la prime d’activité

La prime d’activité vient compléter les ressources des personnes qui exercent ou reprennent une activité professionnelle. En pratique, cette prime permet de soutenir l’activité et le pouvoir d’achat des travailleurs, gagnant moins de 1 500 euros par mois (pour un célibataire). Les étudiants et les apprentis peuvent également y avoir droit s’ils justifient, dans le trimestre concerné, de revenus d’activité suffisants (salaire mensuel au moins égal à 893,25 euros).

Versée chaque mois par la Caf, son montant est variable et calculé en fonction de la composition et des ressources du foyer. Le bénéficiaire doit déclarer tous les trois mois les revenus perçus au cours du trimestre précédent.

Le dispositif prime d’activité

Les allocataires actuels du Rsa exerçant une activité basculent automatiquement dans le « dispositif prime d’activité » : vous n’avez aucune démarche particulière à réaliser ; les non bénéficiaires doivent, eux, en faire la demande.

Plus de 5,6 millions d’actifs, dont 1 million de jeunes, sont éligibles à la prime d’activité. Les premiers versements se feront à partir du 5 février 2016.

La prime d’activité n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

Previous post

Regarder des vidéos de chats au travail, c'est bon pour la productivité !

Next post

Les salons emploi en Février 2016