Vous comptez mentir sur votre CV ? Le ministère de l’Education va présenter ce jeudi un dispositif de système d’authentification nationale des diplômes, pour les employeurs.

Un système d’authentification nationale des diplômes

La tentation est grande d’embellir son CV afin de plaire aux recruteurs. Il y en a même qui vont tout simplement ajouter un diplôme qu’ils n’ont pas ! Ces déviances étaient jusqu’alors impossibles à empêcher mais un système d’authentification nationale des diplômes sera bientôt mis en ligne afin de pouvoir démasquer gratuitement ces fraudes. Najat Vallaud-Belkacem est en visite à Londres aujourd’hui pour participer au salon européen du numérique éducatif. Elle va alors annoncer ce nouveau service qui va être effectif fin 2016 et qui va permettre aux recruteurs  de vérifier la liste des diplômes obtenus par une personne (avec son accord).

Certaines sociétés privées proposent déjà ce genre de service mais il est payant. Un site, Veridiploma, vérifie plus de 10 000 CVs par an, et 8% contiendraient des informations inexactes.

Une attestation numérique

Mais il peut arriver que d’honnêtes diplômés aient des difficultés à prouver qu’ils ont bien obtenu leurs diplômes, puisqu’ils les perdent… L’entourage de la ministre de l’Education affirme que « On enregistre 80 000 demandes de certificats de diplôme par an, de la part de personnes qui ont égaré l’original. C’est une grosse perte de temps et cela coûte cher à l’administration. »

Désormais, lorsqu’une personne recevra un diplôme, elle recevra aussi une attestation numérique, qu’elle va pouvoir conserver sur sa boite mail ou télécharger à tout moment sur le site national.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Carrière : les 4 commandements à toujours avoir en tête

Next post

Pôle Emploi : 65% des usagers satisfaits !