Une bonne nouvelle pour bien commencer le weekend. Après le calme plat au printemps, la croissance a progressé de 0,3% au troisième trimestre, selon l’Insee qui prévoyait un chiffre moins bon (0,2%). Le ministre des finances et des comptes publics, Michel Sapin, s’est félicité d’une croissance minimum de 1,1% pour l’année 2015, chiffre supérieur au 1% initialement prévu. Le taux de croissance de cette année serait le plus haut depuis 2011.

 

Accélération de l’investissement des entreprises et de la consommation des ménages

L’augmentation de la croissance s’explique avant tout par une hausse de la consommation des ménages (+ 0,3% au 3ème semestre après une stagnation au 2ème semestre) mais aussi par une hausse de l’investissement des entreprises (+ 0,7% au 3ème trimestre, ce chiffre était de + 0,5% au 2ème semestre).

La hausse de la consommation des ménages est avant tout grâce à la reprise des dépenses d’énergies (hausse de 1,6% après une baisse de 2,1%), des achats de biens fabriqués (hausse de 1%) et des services (hausse de 0,2%). Par contre, les dépenses dans l’alimentaire ont baissés de 0,2%.

Du côté de l’investissement des entreprises, la hausse est due notamment à l’industrie manufacturière (+0,8% dans les dépenses d’équipement) et les services marchands (+ 0,9%). Dans un autre temps, les dépenses dans le secteur de la construction baissent de 0,8%.

A noter que l’activité est soutenue par les variations de stocks qui compensent les effets négatifs liés au commerce extérieur.

 

Une continuité pour 2016?

Michel Sapin estime que la France est « dans de bonnes conditions pour que la croissance 2016 accélère », avec des prévisions officielles de 1,5 %.
L’Insee et la banque de France anticipent une hausse de 0,4% du PIB pour le 4ème semestre. Si ce chiffre se confirme, cela permettra d’engranger une petite réserve de marge pour 2016 puisque, par définition, la croissance d’une année donnée se joue pour l’essentiel sur la croissance du premier trimestre et du dernier trimestre de l’année précédente.

 
Source : les échos

 

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

6 façons simples d'économiser de l'argent tous les mois

Next post

Open spaces et smartphones favorisent l'incivilité au travail