Alors que François Hollande a annoncé son plan d’urgence pour l’emploi, la Cour des Comptes préconise de réduire les indemnités chômage.

La dette de l’assurance chômage menace « la soutenabilité du régime »

Selon la Cour des Comptes, la dette de l’assurance chômage menace «la soutenabilité du régime». A quelques semaines d’une renégociation des règles d’indemnisation chômage, la Cour préconise donc de baisser ces allocations. Selon l’Unédic, cette dette devrait atteindre 29,4 milliards d’euros à la fin de l’année, et même 35 milliards fin 2018. La Cour des comptes décrit un  «taux de remplacement élevé par rapport aux autres pays de l’OCDE», le «plus grand nombre de chômeurs couverts», une durée maximale d’indemnisation parmi «les plus élevées» et le «montant maximal d’indemnisation (6200 euros nets par mois) le plus élevé parmi les pays comparables».

De plus, «Le passage de la durée maximale d’indemnisation à trois ans pour les plus de 55 ans, au lieu de 50 ans aujourd’hui, représenterait une économie de 450 millions d’euros.» Mais, une telle mesure aurait un «coût pour les finances publiques», en entraînant une «hausse des prestations versées dans le cadre du régime de solidarité».

Une réforme exigée par Bruxelles

Dans quelques semaines se tiendra la traditionnelle renégociation de la convention d’assurance chômage par les partenaires sociaux pour les deux prochaines années. Cette publication de la Cour des comptes intervient juste après que le président de la République ait déclaré : «Je rappelle qu’en France la durée d’indemnisation est la plus longue d’Europe mais la durée de formation est la plus courte.» Il a ajouté qu’il fallait accentuer l’incitation de retour à l’emploi pour les chômeurs.

Le sujet est sensible. Le gouvernement ne cesse de demander aux partenaires sociaux de négocier autour de ce sujet. Bruxelles exige une réforme, considérant que la France dépense beaucoup trop sur ce point. De plus, les paramètres d’indemnités chômage, ne sont pas tenables financièrement.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Le plan pour l'emploi coûtera plus de 2 milliards d'euros

Next post

10 citations de Walt Disney pour garder votre âme d'enfant... !