L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a publié ce matin à l’AFP ses chiffres sur la consommation des ménages.

Sans surprise, la consommation des ménages en France a reculé de 0,3% en avril, après avoir augmenté de 0,6% en mars. L’Insee précise que ce recul s’explique principalement par les bonnes températures et donc la baisse de consommation de l’énergie (électricité, gaz pour le chauffage) par les ménages.

En effet, les dépenses en biens durables ont vu leur progression s’accélérer (+0,5% après +0,3%), du fait notamment des achats d’automobiles (+0,7% après +0,4% en mars).

Les achats en équipement du logement ont continué d’augmenter mais à un rythme plus lent (+0,2% après +0,7%).

La consommation de textile, habillement et cuir a de nouveau reculé en avril, pour le troisième mois consécutif (-1,5% après -1,7%).

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués se sont repliées (-0,4% après +0,3%), notamment du fait du recul des achats en quincaillerie, note l’Insee.

La consommation en produits alimentaires a augmenté pour le deuxième mois consécutif (+1,1% après +0,5%). Elle avait reculé de 0,9% sur l’ensemble du premier trimestre.

Previous post

Les DRH ne croient pas au pacte de responsabilité pour créer des emplois

Next post

Baromètre de l'emploi : L’été arrive : au boulot !