L’INSEE vient de publier son enquête mensuelle de conjoncture.

En juillet 2016, la confiance des ménages fléchit de nouveau légèrement : pour le deuxième mois consécutif, l’indicateur qui la synthétise perd 1 point ; il atteint 96 en juillet, et se maintient donc au-dessous de sa moyenne de longue période (100).

Situation financière passée : en baisse

En juillet, l’opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée baisse : le solde correspondant perd 4 points et retombe ainsi à son niveau le plus bas depuis août 2015. Leur opinion sur leur situation financière future est quasi stable (+1 point). Les deux soldes sont inférieurs à leur moyenne de longue période.

Après une forte baisse en juin, la proportion de ménages estimant qu’il est opportun de faire des achats importants progresse à nouveau (+4 points). Depuis janvier 2015, le solde se maintient ainsi au-dessus de sa moyenne de long terme.

Capacité d’épargne : quasi-stabilité

En juillet, le solde d’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne actuelle est stable à son niveau moyen de longue période pour le quatrième mois consécutif. Celui concernant leur capacité d’épargne future est quasi stable (-1 point), au-dessous de son niveau moyen de long terme.

En juillet, la proportion de ménages estimant qu’il est opportun d’épargner est quasi stable (+1 point), encore nettement inférieur à sa moyenne de longue période.

Niveau de vie : quasi-stabilité

Après une dégradation en juin, l’opinion des ménages sur le niveau de vie en France – passé et à venir – est quasi stable : les deux soldes gagnent 1 point, demeurant inférieurs à leur moyenne de long terme.

Chômage : craintes en légère hausse

Après avoir atteint en mai leur plus bas niveau depuis 2008, les craintes liées au chômage augmentent en juillet pour le deuxième mois consécutif (+3 points après +2 points en juin). Elles restent toutefois inférieures à leur moyenne de longue période, les Français percevant que les offres d’emploi repartent en particulier sur l’intérim.

Opinion des ménages sur le chômage

opinion-des-menages-sur-le-chomage

Inflation anticipée : en baisse

En juillet, les ménages sont presque aussi nombreux qu’en juin à estimer que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois  (+1 point). Le solde demeure donc largement inférieur à sa moyenne de long terme. La proportion de ménages considérant que les prix augmenteront au cours des douze prochains mois diminue légèrement : le solde perd 2 points et s’éloigne à nouveau de sa moyenne de longue période.

Previous post

Hausse des emplois intérimaires de 5,8% au premier semestre

Next post

Entretien d'embauche : que répondre à la question « Dites m’en plus sur vous ? »