Numéro 7 - 21 jours pour trouver un emploi

  • Objectifs



Faire un CV qui va retenir l’attention du recruteur

Préparer sa recherche d’emploi, c’est d’abord bien organiser l’ensemble des outils nécessaires pour y parvenir. Vous cherchez un emploi dans un métier que vous avez déjà exercé ? Vous devez mettre à jour votre CV. Vous vous projetez dans un nouveau métier ? Il faudra avant tout parfaitement connaitre son secteur d’activité et le cadre global professionnel.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour avoir les bonnes armes pour trouver un emploi rapidement et faire un CV qui va retenir l’attention du recruteur.

  • Faire son Curriculum Vitae



L’arme absolue pour décrocher un emploi reste l’incontournable Curriculum Vitae. Il n’existe pas de CV parfait mais voici les pistes pour en optimiser la réalisation.

La mise en forme



Si vous n’avez aucune compétence artistique, privilégiez un CV classique dans la forme.

Il doit donc comporter :

  • Le titre du poste recherché en haut du CV.
  • Un sous-titre avec les compétences que vous pouvez apporter à l’entreprise.
  • Avec ces deux lignes, le recruteur doit comprendre immédiatement l’intérêt de votre 
candidature.
  • Vos coordonnées avec la mise en avant du numéro de portable et du mail afin de 
permettre au recruteur de vous contacter rapidement.
  • 4 parties détaillées comprenant :
    ✴  Vos compétences
    ✴  Vos expériences professionnelles
    ✴  Votre formation
    ✴  Vos loisirs


Pour en faciliter la lecture, il est conseillé d’utiliser une police de caractère simple de couleur noire ou bleue.

Essayez au maximum de faire tenir votre CV sur une seule page, ce qui doit normalement être suffisant pour rapporter l’ensemble de vos expériences. Cela dit, il y a deux exceptions : d’abord lorsque la quantité est synonyme de qualité. Comme vous évoluez dans votre carrière, vous verrez que les informations qui étaient autrefois pertinentes sur votre CV ne le sont plus.

Par exemple, si vous avez débuté votre carrière il y a plus d’une dizaine d’années ou vous avez fait une réorientation de carrière, il n’est pas nécessaire d’énumérer tous les détails pour chacun des postes que vous avez occupé. Apprenez à reconnaître quand la quantité de vos expériences a un impact sur la qualité de votre histoire. Si vous avez assez d’expérience pertinente, de formation et des diplômes relatifs au poste auquel vous postulez alors allez-y, mettez-les sur votre CV et si celui-ci fait 2 pages ce n’est pas grave, au contraire.

Notez-bien : j’ai dit pertinent. Cela ne signifie pas que vous devez détailler toutes vos réalisations depuis votre année de 6ème. Cela ne signifie pas non plus énumérer tous les cours d’université que vous avez suivis et les certificats que vous avez obtenus. 
Conseil pratique : 
Sauf cas exceptionnel d’une carrière avec des changements de métiers nombreux, un 
CV doit tenir en une seule page. 
La seconde exception concerne la mise en forme de votre CV. Vous avez modifié les polices, réduit les marges pour essayer de respecter la règle d’or d’une seule page pour votre CV. Mais malheureusement, ça ne rentre pas ! Dans ce cas, mettez votre CV sur deux pages car il est très important de penser au confort de lecture du recruteur qui va lire votre CV.

N’oubliez pas que les recruteurs reçoivent des centaines de CV par jour. Il faut donc que le vôtre puisse être lu en quelques secondes. En effet, les recruteurs passent en moyenne 6,25 secondes par CV avant de décider si le candidat est un bon potentiel pour le poste. Les recruteurs regardent d’abord six principaux éléments d’information dans l’ordre suivant : nom, le poste en cours et la société, le poste précédent et la société, la date de début et la date de fin du dernier poste, la date de début du poste en cours et les études.

A noter : Un recruteur passe en moyenne 6,25 secondes par CV.

La mise en forme globale doit être harmonieuse et offrir une lecture rapide et claire afin d’apporter une dimension professionnelle, gage de votre sérieux.

Par exemple, pour un poste qui nécessite rigueur et sens de l’organisation, votre CV doit être à l’image des compétences demandées.

  • Sur le fond

Tout comme la présentation, les messages que vous faites passer dans votre CV doivent respecter quelques règles de base :
Dire la vérité : inutile de mentir sur votre parcours et vos expériences. Les recruteurs sauront rapidement si vous possédez véritablement les compétences que vous mettez en avant. Une recherche rapide sur le Web peut permettre d’identifier si vous êtes honnête et bon nombre de recruteurs n’hésiteront pas à contacter vos anciens employeurs pour vérifier vos dires.
Aucune faute d’orthographe : un recruteur ne vous pardonnera jamais un CV rempli d’erreurs de conjugaison, de fautes d’orthographe ou de grammaire. Vous devez impérativement vous relire et demander conseil à d’autres personnes si vous doutez de vos qualités rédactionnelles.

Conseil pratique :

Faites relire votre CV par un ami pour supprimer toutes les fautes d’orthographe et avoir son avis sur la compréhension de votre parcours et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise pour le poste auquel vous postulez.

Détaillez vos compétences : il est important de bien énumérer tout ce dont vous êtes capable. Surtout, pour chaque compétence, détaillez les résultats que vous avez apportés à l’entreprise avec des chiffres. N’hésitez pas à être précis dans vos définitions et sur certains termes qui méritent d’être développés pour être explicites.

Les connaissances d’une langue doivent être détaillées : lue ? parlée ? écrite ? Langage courant ou professionnel ?
Les outils informatiques sont aujourd’hui presque omniprésents dans la plupart des milieux professionnels. N’hésitez pas à détailler les logiciels que vous maîtrisez et ceux avec lesquels vous avez travaillé.

Vos expériences professionnelles : Que vous ayez 20 ans d’expérience ou quelques mois, détaillez les postes les plus importants que vous avez occupés. Essayez de les faire correspondre au maximum avec celui que vous recherchez et pour lequel vous postulez.

Vous pouvez ainsi regrouper sous une seule et même expérience plusieurs années dans différentes sociétés.
Pensez à bien inclure les secteurs d’activités des entreprises pour lesquelles vous avez travaillées : grande distribution, automobile, luxe, etc. Ces indications donnent au recruteur des informations sur les marchés que vous connaissez.

Vos formations : En marge de votre parcours professionnel, les formations spécifiques et qui apportent des données supplémentaires à votre CV sont à mettre également en avant. Certaines n’étant pas connues par tous les recruteurs, il est utile d’en préciser la durée et la teneur en résumant les points essentiels.

Les informations diverses ou compléments : Beaucoup de recruteurs regardent avec attention cette partie. En effet, ces indications permettent de mieux cerner votre personnalité et peuvent véritablement jouer en votre faveur.

Il faut donc choisir avec précision et surtout en cohésion avec votre CV et avec le poste que vous recherchez les informations que vous allez présenter ici.

Par exemple, si vous postulez pour un poste de management et que vous déclarez aimer les promenades solitaires, ces deux informations contradictoires risquent de déstabiliser votre recruteur quant à vos aptitudes à gérer une équipe.
La pratique de trop nombreuses activités peut également sous-entendre que vous aurez peu de disponibilité horaire et de souplesse pour travailler dans l’entreprise.

Combler les trous…

Si pour des raisons diverses, votre CV contient des blancs dans sa chronologie, préparez vos réponses au préalable ou bien détaillez-les dans votre parcours.
Même une période de chômage longue peut être ponctuée de stages, de formations, de petits boulots, ou d’auto-formation sur internet. Essayez de valoriser votre période d’inactivité pour montrer que vous avez conservé un rythme soutenu et que vous en avez profité pour acquérir plus de compétences.

Ne précisez pas sur votre CV vos congés maternité, il ne s’agit pas d’une information pertinente pour un recruteur.

Encore 6 conseils

1/ Votre adresse email
Créer un compte e-mail est gratuit. Il n’y a donc aucune raison de ne pas avoir le vôtre. Pourtant, souvent, des CV comportent des adresses email de contact qui sont partagées par toute la famille ou qui sont farfelues du type chéribibi@yahoo.fr ou encore toutounette@orange.fr. Alors, pensez à créer une adresse email gratuite avec votre prénom et votre nom du type stéphanie.delestre@qapa.com : c’est simple et efficace car l’employeur sait tout de suite qu’il s’agit de votre boîte email personnelle.

2/ Pas de photo en bikini !
Pour rappel, il n’est absolument pas obligatoire de mettre une photo sur un curriculum- vitae. Par conséquent, si vous souhaitez ajouter une photo à votre CV, choisissez-la bien pour qu’elle vous montre à votre avantage et surtout restez classique : hors de question de mettre une photo de vous en maillot de bain, ou de pied prise pendant vos vacances avec un débardeur !

3/ La messagerie vocale non professionnelle
Si votre CV est assez fort pour convaincre l’employeur ou le chargé de recrutement de vous téléphoner, alors il faut que vous soyez sûr que la personne qui va répondre au téléphone si vous n’êtes pas là ou le message téléphonique sur lequel il va tomber ne vous porte pas préjudice. Ainsi, ne mettez pas de numéro de téléphone de la ligne fixe sur votre CV si c’est votre petite soeur de 6 ans qui est susceptible de décrocher, ne mettez que le numéro de votre portable sur lequel vous êtes sûr de décrocher en personne.

Aujourd’hui il est possible d’avoir un téléphone portable à bas coût en l’achetant d’occasion et d’avoir un abonnement pour 2 euros par mois donc pas d’excuse !


Ensuite, assurez-vous que le message d’accueil que vous avez mis sur votre répondeur est suffisamment pro pour accueillir un futur employeur donc pas de blague douteuse ou de musique d’attente hard rock mais un message simple qui donne votre identité : « Bonjour ! vous êtes bien sur le répondeur de Stéphanie Delestre. Laisse-moi s’il-vous-plaît vos coordonnées je vous rappelle dès que j’ai pris connaissance de votre message. Merci »

4/ Eviter certains mots
Certains recruteurs m’ont signalé qu’ils n’appréciaient pas l’usage de certains mots sur un CV. Ainsi, l’usage de « etc… » sur un CV peut montrer que vous êtes paresseux car vous ne faites pas l’effort de décrire toutes vos missions ou encore quand vous marquez « voir ci-dessus » ceci n’est pas assez précis et le recruteur ne comprends pas forcément à quel point vous voulez faire référence. Prenez le temps de bien décrire vos expériences, soyez précis et factuel !

5/ Evitez les abréviations
Souvent on trouve dans les CV des abréviations pour des noms d’entreprises ou des écoles de formation. Or il faut que vous gardiez à l’esprit que les recruteurs ne sont pas omniscients et par conséquent plus clair vous êtes plus le recruteur comprend votre CV.

6/ Les références
Si vous indiquez des références sur votre CV, n’oubliez pas de vérifier avant les coordonnées de ces personnes pour que le recruteur puisse les joindre facilement : vérifier dans quelle entreprise il/elle travaille aujourd’hui et surtout vérifiez son numéro de téléphone. Enfin informez vos références que vous donnez leurs coordonnées afin qu’elles ne soient pas surprises si un recruteur les contacte.

Retrouvez tous nos conseils et exemples de CV ici.

Previous post

Jour 17 : Chat Emploi

Next post

Pack de 10 modèles de CV Créatifs gratuits