On est en plein dans la période de déclaration des revenus. Et si vous êtes étudiant vous vous demandez si vous aussi vous devez faire une déclaration de revenus pour 2016.

Qu’il s’agisse d’un stage, d’un emploi régulier dans l’année ou d’un job d’été ou job saisonnier, souvent on se pose donc la question de savoir s’il faut déclarer ses revenus. Qapa fait le point pour vous :

 

Faut-il déclarer les revenus tirés d’un job étudiant ou d’un job d’été ?

Si vous avez 25 ans ou moins au 1er janvier de l’année d’imposition c’est-à-dire au 1er janvier 2016, vous pouvez bénéficier d’une exonération, sous conditions. Vos revenus tirés d’une « activité salariée, exercée en parallèle de vos études » ne sont pas imposables (job d’été, job d’appoint), à condition qu’ils ne dépassent pas « la limite annuelle de 3 fois le montant mensuel du Smic (soit 4 400 euros pour 2016).

Les revenus au-delà de cette limite doivent être déclarés.

 

Faut-il déclarer les revenus tirés d’un stage ?

Vous êtes étudiant ou élève d’une école et vous avez effectué dans ce cadre un stage en entreprise ? Vos revenus sont normalement imposables. Toutefois, le Code de l’Education indique que les gratifications versées aux stagiaires pour un stage ou une période de formation en milieu professionnel sont exonérées de déclaration, s’ils ne dépassent pas le montant annuel du Smic (soit 17 599 euros pour les revenus 2016).

Au-delà de cette limite, vos indemnités doivent être déclarées.

 

Si vous aussi vous cherchez un stage, rendez-vous sur notre site dédié aux stages www.kapstages.com. Il y a plus de 2.000 offres de stages disponibles en ce moment dans tous types de secteurs : web, finance, marketing, commerce, comptabilité, etc

Si vous cherchez un job d’été, rendez-vous maintenant sur www.qapa.fr.

Previous post

Actualité : Le moral des ménages français reste stable en avril

Next post

Quotidien : tout ce qui a changé depuis le 1er mai