Qapa Buzz

Insolite : une avocate enlève son soutien-gorge pour voir un client

#Insolite : le 18 décembre dernier, une avocate a été obligée de retirer son soutien-gorge pour pouvoir rendre visite à un de ses clients, détenu dans une prison. La raison ? Sa lingerie faisait sonner le portail de sécurité ! Explications.

Un renforcement des mesures de sécurité ?

Nous savons tous que les règles de sécurité sont de plus en plus drastiques mais à ce point… on ne s’en doutait pas ! Désormais, même les soutien-gorges risquent de sonner aux portiques de sécurité. C’est exactement ce qui est arrivé à Maître Elsa Ghanassia, avocate du barreau de Grenoble, lorsqu’elle a voulu se rendre à la prison de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône. Après avoir enlevé son manteau, ses bijoux et ses chaussures, le portique de sécurité s’est mis à sonner.

Selon l’avocate, membre du bureau de l’association Avocats pour la défense des droits des détenus (A3D), son soutien-gorge faisait sonner le portique. La surveillante pénitentiaire a bien voulu la faire passer, à une condition… qu’elle enlève son soutien-gorge ! Selon les dires de l’avocate, le surveillant lui aurait même dit : « la prochaine fois, mettez une brassière ». « Si vous ne voulez pas porter de brassière, je suis libre de ne pas vous laisser entrer la prochaine fois ».

D’après l’association Avocats pour la défense des droits des détenus, le procédé relève purement de l’humiliation. Celle-ci déclare dans un communiqué « qu’un auxiliaire de justice dans l’exercice de sa fonction de défenseur n’a pas à se voir imposer par l’administration pénitentiaire une manière de se vêtir alors que les règles de sécurité avaient été respectées par celui-ci et que cela révélait surtout un règlement très sensible d’un portique ».

Previous post

Saint Valentin : nos bons plans pour ne pas se ruiner

Next post

Visitez le Mont Blanc depuis votre bureau !

PARTAGER

Insolite : une avocate enlève son soutien-gorge pour voir un client