Selon un sondage BVA pour le site mediarh.com, 65%  des salariés français interrogés sont contre la suppression des 35 heures. D’autre part, la majorité des sondés se montrent hostiles face à une éventuelle augmentation de leur temps de travail sans compensation salariale.

Les salariés souhaitent conserver les 35h

Les deux tiers des personnes interrogées sont opposées à la suppression de la durée légale de 35 heures de travail hebdomadaire alors que seulement un tiers y sont favorables. De plus, à peine 50% des salariés estiment qu’une suppression des 35 heures aura une réelle incidence sur la relance de l’activité économique ou encore sur la réduction du taux de chômage.

Augmentation du temps de travail : l’opinion est partagée

En ce qui concerne l’augmentation du temps de travail, l’opinion est très partagée puisque 50% ne sont pas d’accord pour travailler deux heures de plus (37 heures au lieu 35 ou 39 heures au lieu de 37), et 49% sont au contraire d’accord. En revanche, plus des deux tiers des salariés sont totalement opposés à cette éventualité sans compensation salariale en retour. Près de la moitié (48%) pensent que les négociations sur le temps de travail devraient d’abord avoir lieu au niveau de l’entreprise, comme l’entend la loi travail, 32% qu’elles devraient se dérouler au niveau du parlement avec une nouvelle loi et 19% au niveau du secteur d’activité. Cette enquête a eut lieu du 5 au 8 décembre auprès d’un échantillon représentatif de 803 salariés.

Vous êtes à la recherche de nouvelles opportunités ? Rendez-vous dès maintenant sur www.qapa.fr, nous rassemblons toutes les offres du marché ! Plus de 450 000 offres d’emploi vous attendent.

Previous post

Les citations pour prendre un bon départ en 2017

Next post

Les secteurs qui recrutent en intérim