Après avoir refusé la seule offre de rachat présentée par HNA Group Europe (groupe chinois) en partenariat avec le groupe français Sélecteur Afat, Fram Voyages a décidé de déposer le bilan. D’après les informations du journal Le Monde, une audience est attendue dans la semaine pour placer le groupe en redressement judiciaire.

Selon les dires de la direction de l’entreprise : « La priorité reste la continuité et la pérennité de l’entreprise ». Une seule offre est encore à l’étude, celle du groupe français Karavel-Promovacances. Ce dernier prévoit de reprendre le groupe mais uniquement après le dépôt de bilan de Fram.

Selon Le Monde : « Fram et Karavel progressent vers une solution concertée, sous l’égide du conciliateur » et le plan Karavel devrait se traduire par une réduction de 25% de l’effectif Fram. Deux solutions sont désormais possibles. Tout d’abord, grâce à l’ordonnance du 12 mars 2014, une négociation pourrait être envisagée à l’avance avec un repreneur et pourrait être ainsi finaliser au tribunal de commerce, juste après le dépôt de bilan. La deuxième solution reviendrait à suivre le processus classique en cas de dépôt de bilan pour ouvrir une période d’observation de quelques mois afin d’appeler les groupes intéressés à se manifester.

Aujourd’hui, 670 salariés sont employés par le groupe Fram qui compte plus de 50 agences. Cet été, l’entreprise a transporté plus de 50 000 personnes en aviron 300 000 sur l’année écoulée. Malheureusement, Fram Voyages est très implanté dans le bassin méditerranéen et a été frappé de plein fouet par le printemps arabe.

fram-logo

Previous post

Secteur médical : 5 métiers qui vous protègeront du chômage

Next post

5 façons de montrer que vous voulez vraiment ce job (sans avoir l'air désespéré)