Flash info: 10 semaines au lieu de 4 pour licencier des jeunes parents

conge-maternite-femme

 

Les députés de l’assemblée nationale ont adopté aujourd’hui à l’unanimité l’extension à dix semaines, contre quatre aujourd’hui, de la période pendant laquelle un employeur ne peut licencier un salarié de retour de congé maternité ou paternité.

Previous post

Correction CV jeune diplômé Master 2 Finance

Next post

Les offres d'emploi à la Une ce week end