La formule magique parfaite du curriculum-vitae de Juriste de contentieux n’existe pas même si on en rêve tous. Alors pour vous aider à rédiger le meilleur CV de Juriste de contentieux qui explique clairement votre expérience professionnelle et répond aux attentes du recruteur, voici nos conseils clairs et précis à mettre ne oeuvre rapidement.

Il y a 10 règles d’or à respecter pour réussir son CV de Juriste de contentieux : 1. structurer son curriculum-vitae avec les parties suivantes – état-civil, formation, expérience professionnelle, centres d’intérêt 2. mettre un titre qui permet de comprendre tout de suite au recruteur le poste auquel vous postulez 3. adapter votre CV de Juriste de contentieux à chaque offre d’emploi (ou tout du moins vérifier que votre CV correspond en tous points aux besoins du recruteur indiqués dans son offre d’emploi) 4. insérer des mots-clé dans votre CV de Juriste de contentieux qui correspondent aux critères-clé de l’offre d’emploi 5. enlever toutes les longueurs dans vos descriptions 6. restez sobre dans la forme 7. ne mettre que les expériences et les formations utiles pour le poste 8. ne pas mentir 9. faire vérifier son CV par un ami ou un collègue 10. le CV doit être soigné.

Après votre état-civil et un titre qui donne l’information du poste de Juriste de contentieux auquel vous postulez, vous devez indiquer vos expériences professionnelles en mettant en avant vos compétences en Réglementation du contentieux, Procédures de recouvrement de créances, Droit commercial. Le plus simple est de respecter l’ordre chronologique. Donnez ensuite votre formation et les langues parlées puis rajoutez si vous le souhaitez des activités personnelles qui peuvent susciter un intérêt pour le chargé de recrutement. Quand vous pensez avoir fini votre CV, posez-vous ces questions : est-ce-que mon CV est suffisamment détaillé ? est-ce-que mes compétences en Réglementation du contentieux, Procédures de recouvrement de créances, Droit commercial correspondent bien aux compétences demandées par le recruteur ? est-ce-que le recruteur va comprendre mon projet professionnel ? si la réponse est oui, vous avez fini votre CV. Si la réponse est négative, pas de panique, rajoutez des informations dans votre CV.

Créer un compte e-mail est gratuit. Il n’y a donc aucune raison de ne pas avoir le vôtre. Pourtant, des CV comportent encore des adresses email de contact qui sont partagées par toute la famille ou qui sont farfelues du type chéribibi@yahoo.fr ou encore toutounette@orange.fr. Alors, pensez à créer une adresse email gratuite avec votre prénom et votre nom du type stephanie.delestre@qapa.com : c’est simple et efficace car l’employeur sait tout de suite qu’il s’agit de votre boîte email personnelle.

Voir tous les exemples de CV

Previous post

Exemple de CV Juriste d'entreprise

Next post

Exemple de CV Juriste immobilier