Mettre à niveau votre curriculum-vitae (CV) de Interprète-traducteur / Interprète-traductrice est la première étape pour postuler à une offre d’emploi qui vous convient. Les chargés de recrutement passent en moyenne 6 secondes par CV. Par conséquent, la moindre erreur peut vous faire perdre rapidement l’attention du recruteur et vos chances d’arriver jusqu’à l’étape de l’entretien d’embauche. Et la liste des erreurs à éviter est longue : mauvais format du CV, fautes d’orthographe, mauvais destinataire, informations inutiles. Suivez nos conseils tant sur le fond que sur la forme du CV de Interprète-traducteur / Interprète-traductrice pour mettre toutes les chances de votre côté.

Concernant le support de votre CV de Interprète-traducteur / Interprète-traductrice, utilisez de préférence du papier blanc de bonne qualité (80 grammes) en format A4. La police de caractère doit être classique comme Arial, Times new roman, ni trop grosse ni trop petite. N’utilisez pas trop d’encadrés mais surlignez plutôt les titres de vos différentes parties (état-civil, formation, expérience professionnelle, centres d’intérêt). Enfin rappelez-vous que la photo d’identité n’est pas obligatoire et que si vous décidez d’en mettre une utilisez une photo d’identité.

Pour un recruteur, votre CV de Interprète-traducteur / Interprète-traductrice est la photographie de votre parcours professionnel. Attirez l’attention du recruteur avec un titre efficace qui montre en quelques mots le poste auquel vous postulez et les compétences-clé que vous apportez à l’entreprise parmi les compétences en Maîtrise d’une langue étrangère, Techniques de traduction, Techniques d’interprétariat, ensuite détaillez au travers de la section « Expérience professionnelle et de la section « Formations » toutes vos compétences : Maîtrise d’une langue étrangère, Techniques de traduction, Techniques d’interprétariat. Soignez la section « Centres d’intérêt » pour ne pas en faire un fourre-tout incohérent avec votre recherche d’emploi.

Créer un compte e-mail est gratuit. Il n’y a donc aucune raison de ne pas avoir le vôtre. Pourtant, des CV comportent encore des adresses email de contact qui sont partagées par toute la famille ou qui sont farfelues du type chéribibi@yahoo.fr ou encore toutounette@orange.fr. Alors, pensez à créer une adresse email gratuite avec votre prénom et votre nom du type stephanie.delestre@qapa.com : c’est simple et efficace car l’employeur sait tout de suite qu’il s’agit de votre boîte email personnelle.

Voir tous les exemples de CV

Previous post

Exemple de CV Interprète

Next post

Exemple de CV Traducteur / Traductrice