Alors que le tout dernier volet de la saga James Bond, « Spectre » sort ce Mercredi 11 novembre sur les écrans de cinéma, vous avez peut-être eu envie de savoir comment devenir le nouveau 007 ! Par définition un agent secret ou espion est une personne pratiquant l’espionnage c’est-à-dire la « collecte clandestine de renseignement ou d’informations classées secrètes dans un pays étranger, pour le compte de son pays ».

Aujourd’hui, on compte environ 5 000 espions/espionnes en France qui ont des compétences spécifiques dans divers domaines.

Collecter des renseignements extérieurs

Un espion ou une espionne (et oui, plus de 25% des agents secret sont des femmes!) est une personne qui travaille pour le compte de son pays, bien souvent dans d’autres pays. Son activité principale est la collecte d’informations clandestines. Sabotage, destruction, captation, effacement de données, capture de matériel, enlèvement, infiltration… les agents secrets usent de nombreux stratagèmes pour arriver à leurs fins !

De nos jours, on parle surtout de renseignement de type industriel, économique ou encore technologique à l’image du cyber-espionnage.

En France, c’est la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) qui recrute les services secrets français. Ils officient sous l’autorité du Président de la République, du Premier ministre et du ministre de la Défense.

Des profils divers

Selon les besoins, les compétences recherchées sont diverses. Les compétences informatiques sont toutefois très recherchées : ingénieur informatique (sécurité, data), spécialiste de l’imagerie satellitaire, des télécoms, analyste géopolitique… Néanmoins, les profils suivants sont également demandés : économiste, traducteur langue rares, cryptographe, psychologue, assistant administratif ou encore gestionnaire. Il ne faut pas non plus oublier les métiers d’appui et de soutien (chauffeur, mécanicien, cuisinier…) ainsi que les spécialistes militaires de l’action de terrain.

En 2009, la DGSE a mis en place un vaste plan de recrutement notamment en ce qui concerne les ingénieurs (biologie, chimie, nucléaire, mathématiques, aéronautique, communication) avec une volonté d’ouverture aux jeunes diplômés féminins.

Parmi les agents secrets, on compte également les agents du contre-espionnage et de l’anti-terrorisme. Ces derniers exercent au sein de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Quelles études pour devenir Espion / Espionne ?

Les concours types de la Fonction publique sont un des moyens pour devenir espion/espionne. Voici la liste des concours :

  • Corps spécifiques du Ministère de la défense, catégories A (licence 3), B (bac) et C (DNB)
  • En ce qui concerne le plan de recrutement mis en place en 2009, le niveau Master 2 est requis.

Le recrutement contractuel vise à répondre à des besoin spécifiques, avec des compétences spécifiques demandées : ingénierie, langues étrangères, exploitation et renseignement ou encore soutien. Pour cela, il faut envoyer un dossier de candidature, une lettre de motivation, tests, entretien, CDD de un à trois ans renouvelables. (Contact : ministère de la défense BCAC-CG n° 196/E, 14, rue Saint Dominique 75700 Paris SP 07).

Le recrutement peut également passer par ce qu’on appelle le « détachement de fonctionnaire« . Il s’agit d’accueillir des fonctionnaires détachés d’autres administration, selon les besoins spécifiques (Contact : ministère de la Défense BCAC, 14 rue Saint Dominique 75700 Paris SP 07).

Enfin, le recrutement peut également se faire via l’affectation militaire : officiers, sous-officiers, militaires du rang des trois armes (terre, air, mer) souhaitant faire carrière à la DGSE.

Les « services » peuvent également faire appel à « d’honorables correspondants », professionnels (banquier, journaliste, ingénieur, humanitaire, diplomate, voyageur…) qui sont chargés de mener des missions bénévoles de renseignements.

Salaires

Les agents fonctionnaires émargent à la grille de salaire de la fonction publique + primes. Les contractuels sont rémunérés selon des modalités particulières.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Start-up : Microsoft va investir jusqu'à 83 millions d'euros en France

Next post

15 façons scientifiques de rester concentré toute la journée