Vous y êtes : l’entretien d’embauche arrive à grands pas et le stress commence à monter. Comment se comporter ? Comment agir ? Quelle attitude dois-je adopter ? L’entretien d’embauche est l’ultime épreuve à passer avant de pouvoir enfin souffler.

Retrouvez notre article sur les 4 erreurs possibles en entretien d’embauche (et leurs solutions).

Les portes de la société dans laquelle vous allez peut-être travailler viennent de s’ouvrir. Même si un entretien d’embauche n’est généralement pas une partie de plaisir, les instants que vous allez vivre doivent être maitrisés et appréciés pour vous permettre de réussir cette épreuve.

Toutes les personnes que vous allez rencontrer (hôtesse d’accueil, secrétaire, assistant, responsable, etc.) doivent être traitées avec le même égard que le recruteur. Ce seront vos collègues futurs. Autant entamer de bonnes relations dès le départ. S’il est difficile pour vous de se souvenir de tous les visages que vous croiserez pendant l’entretien, eux se rappelleront de vous surtout si vous êtes dédaigneux, hautain ou tout simplement indifférent.

Vos poignées de main doivent être franches, chaleureuses. Accompagnez les d’un sourire engageant sans être forcé.

Parlez avec distinction, sans précipitation et en mesurant vos propos. Prenez toujours le temps de la réflexion et ne noyez pas vos interlocuteurs sous des flots de paroles.

Retrouvez ici 20 questions que vous pouvez poser en entretien d’embauche

L’heure n’est pas à la récitation par cœur mais à l’adaptation. Servez-vous de vos répétitions mais ne vous stressez pas si une question inattendue survient. N’oubliez pas que votre cerveau n’est pas qu’une mémoire et qu’il vous permet de faire face à toutes les situations.

En cas de stress, respirez calmement et souriez. Le fait de vous détendre vous permettra très certainement d’entrevoir une réponse possible et passer le cap. Si vous ne pensez à rien, dites le simplement « Navré mais je n’ai pas de réponse à cette question ».

L’honnêteté est une valeur reconnue et vous évitera bien des déboires. Essayez d’adopter une attitude en adéquation avec votre interlocuteur.
S’il parle très vite, ne parlez pas trop doucement. A l’inverse, n’entamez un marathon vocal si le recruteur est très lent. Un candidat trop décontracté face à un employeur très strict et fermé fait rarement bon ménage. Sans aller jusqu’à l’imitation, allez chercher en vous- même les attitudes qui pourront s’accorder avec vos interlocuteurs.

Retrouvez nos conseils pour soigner son image avant un entretien d’embauche.

Previous post

Jours fériés dans l'entreprise : comment ça marche ?

Next post

Entretien d'embauche : comment négocier son salaire ?