Lors d’un entretien d’embauche, vous devez montrer au recruteur pourquoi vous êtes la personne parfaite pour le job. Mais même si vous avez toutes les compétences requises, un ou deux mauvais pas pourraient vous faire perdre le job. Voici 30 phrases que vous ne devez jamais dire lors d’un entretien d’embauche.

#1 Donc, dites moi exactement ce que vous faites dans l’entreprise ?

#2 Ah, oui, ça ne se passait pas bien du tout avec mon dernier employeur

#3 Je ne m’entendais pas bien avec mon boss, ce n’était pas quelqu’un de bien

#4 Je vous avoue que je suis très nerveux

#5 Je ferais ce que vous voudrez

#6 Je sais que je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais…

#7 Cette information ? c’est sur mon CV

#8 Ah oui ! J’ai une très bonne réponse pour cette question

#9 Le perfectionnisme est ma plus grande faiblesse

#10 J’étais le meilleur commercial de l’entreprise, et j’ai deux semestres d’espagnol

#11 Je sors toujours des sentiers battus

#12 J’ai « genre » augmenté les ventes de « genre » 25%

#13 Après mon troisième road-trip au Canada, je suis partie en Inde puis en Argentine, j’avais envie de prendre du bon temps.

#14 J’ai construis un réseau synergique d’alliances stratégiques

#15 Je m’occupais des rapport STF

#16 Euh, je ne sais pas

#17 Combien de jours de vacances vais-je avoir?

#18 Au bout de combien de temps vous donnez une promotion?

#19 Non, pas de questions

#20 Et puis, quand j’étais à l’happy hour…

#21 Et à la pause déjeuner, j’ai combien de temps ?

#22 J’aimerais bien monter mon entreprise dès que possible

#23 C’est quoi ce bordel ?

#24 Vous savez dans combien de temps on aura fini ?

#25 Je traverse une période sombre en ce moment

#26 Désolé je suis en retard (ne soyez jamais en retard)

#27 Désolé je suis en avance

#28 Vous voulez voir mes recommandations ?

#29 Je voulais juste savoir où en était ma candidature, encore une fois..

#30 Donc ouais…

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

Naître en Île-de-France vous donne plus de chances de réussite

Next post

68% des français considèrent la réforme du Code du travail comme "inutile"