Il y a 40 ans, 1 actif sur 5 occupait un emploi non-salarié, en France alors que se chiffre tombait à 1 sur 10 en 2014. Cependant, depuis peu, une nouvelle génération est apparue portée par les auto-entrepreneurs et les plateformes collaboratives.

La France compte 2,8 millions de travailleurs indépendants

Le profil du travailleur indépendant est en constante évolution et de nos jours, il n’a donc rien avoir avec celui des années 70. À cette époque 20,8 % étaient non-salariés. Par la suite, avec le développement de la grande distribution ainsi que la disparition progressive des petits artisans, leur nombre n’a fait que diminuer. Au début du 21 ème siècle, la France comptait 2,2 millions d’indépendants mais depuis 2003, la tendance s’est inversée. En effet, depuis cette fameuse année, 500.000 travailleurs indépendants ont émergés, à travers le développement des autoentrepreneurs et des plateformes collaboratives. Leur nombre s’élève aujourd’hui à 2,8 millions de personnes.

Un salaire annuel de 38 280 euros

D’après un rapport dévoilé récemment par le Haut Conseil pour le financement de la protection social (HCFiPS) et relayé par Les Échos, décrivant les tendances liées aux emplois non-salariés. Le travailleur indépendant est majoritairement un homme dans les deux tiers des cas, il est âgé de 46 ans, titulaire d’un diplôme, et dont l’activité se situe dans le secteur des services. En dehors des profils d’auto-entrepreneurs et d’agriculteurs, son activité est sous forme sociétaire et son salaire s’élève en moyenne à 38 280 euros par an. En ce qui concerne la retraite, il travaille quelques mois de plus et touche une centaine d’euros par mois de moins qu’un salarié classique.

Auto-entrepreneur : un statut à part

En France, depuis la création de leur statut en 2009, les auto-entrepreneurs sont désormais plus d’un million. Petit rappel, on peut bénéficier de ce régime social simplifié à condition de ne pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires qui dépend de l’activité exercée. D’autre part, les autoentrepreneurs actifs gagnent en moyenne 5280 euros par an, ce qui fait chuter le revenu moyen des indépendants de près de 15%. Ce statut s’est développé en grande partie à cause de la crise, qui a forcé un grand nombre d’actifs à créer leur propre emploi.

Vous souhaitez vous tenir au courant des nouveautés concernant l’emploi et l’économie, consultez dès à présent la rubrique actualité de notre site Qapa News !

Previous post

Actualité : tout ce qui a changé dans votre quotidien au 1er mars

Next post

Les meilleures citations de Barack Obama pour réussir votre carrière