Prendre des cours du soir, faire un stage, commencer à rédiger des articles sur votre blog personnel. Ou encore faire du bénévolat… Il est généralement bien vu de pratiquer « une activité » entre deux emplois. En effet, les recruteurs ou les experts emplois vous disent souvent qu’il n’est pas de très bon augure d’avoir des « trous » sur son CV. Seulement voilà, parfois, on ne peut pas vraiment faire autrement.

Que faire à ce moment là ? Comment justifier cette période d’inactivité ? 

La plupart des sites de conseils emploi laissent penser qu’il est très facile de se trouver une activité entre deux emplois. Mais en fin de compte, ce n’est pas si évident que ça. Tout le monde ne peut pas forcément obtenir un poste à temps partiel en quelques jours. Ni même s’inscrire à des cours du soir, faute de temps ou même d’argent.

D’autre part, il n’est pas toujours facile de se relever d’un licenciement (si vous venez de perdre votre dernier emploi par exemple). Et le coeur n’est pas toujours à se lancer dans une nouvelle tâche si rapidement. Malheureusement, le fameux « trou dans le CV » est souvent synonyme de mauvais signe pour les recruteurs et il n’est pas toujours facile de le justifier. Voici quelques pistes.

Soyez constructif !

Admettons, votre dernier emploi s’est terminé il y a quelques mois. Et depuis, vous n’avez pas exercé d’autres activités. Après avoir mené ma petite enquête auprès des recruteurs que nous connaissons chez Qapa, la plupart répondent la même chose. Si la personne est capable de se justifier et de montrer qu’elle n’a pas passé son temps à ne rien faire, mais qu’au contraire, elle a continué à se motiver et à trouver des activités à exercer (même personnelles), alors il ne devrait pas y avoir de problème !

Par exemple, vous pouvez très bien montrer que vous avez réussi à prendre du temps pour vous, à relire certains livres que vous aimiez (selon le job pour lequel vous postulez, essayez d’orienter vos activités). Vous pouvez également dire que vous avez découvert des nouvelles applications intéressantes pour votre job. Ou encore que vous avez décidé de partir faire un voyage, chose que vous ne pouviez pas faire lorsque vous étiez en poste. Les voyages ouvrent l’esprit et permettent de découvrir d’autres cultures !

D’autre part, vous pouvez très bien avoir décidé de changer de carrière et d’apprendre un nouveau métier. Dans ce cas là, insistez sur votre préparation. Détaillez bien vos démarches et sur ce que vous avez décidé de faire pour vous familiariser avec ce nouveau métier.

Le conseil Qapa : vous pouvez très bien peindre un tableau honnête de vos activités, sans non plus vous étendre trop. Le « trou dans le CV » n’est pas rédhibitoire si vous savez rendre compte de vos activités de manière positive et constructive.

Previous post

4 conseils pour répondre à "Qu'attendez-vous de ce nouveau poste ?"

Next post

Exemple lettre de motivation Agent administratif / Agente administrative