Plusieurs version de ton CV tu feras ?

Vous avez certainement du déjà entendre qu’il fallait adapter votre CV aux différents postes auxquels vous postulez. Combien de versions de votre CV vous faut-il ? Des dizaines ? Des centaines ? Vos efforts seront-ils vraiment récompensés ? Il est temps de se poser les bonnes questions et de prendre un peu de recul : que veut dire « adapter son CV » ? Comment le faire au mieux ?

Retrouvez notre article : 6 conseils pratiques pour avoir un top CV

1. Créez le « maître » Yoda des Curriculum vitae

Voilà LE conseil de base pour toutes les personnes en recherche d’emploi : vous devez posséder une version solide et claire de votre CV, dans lequel toutes vos expériences, vos compétences et votre formation sont renseignés. Ce CV sera en quelque sorte votre feuille de triche pour vos autres futurs curriculum vitae. Vous pourrez régulièrement le mettre à jour en fonction de ce que vous faites.

Ce que vous devez y mettre : emplois, stages, formation professionnelles (licences, certificats, récompenses), travail bénévole, affiliations professionnelles, langues, publications, mémoire, connaissance, atouts personnels… Mettez autant de détails que vous le pouvez dans cette version « maître », tout en restant claire et concis. Rappelez-vous, un recruteur passe en moyenne 6 à 10 secondes par CV, vous devez donc aller droit au but.

Retrouvez notre article : Faire son CV, que mettre dans le fond ?

2. Relisez et « nettoyez » votre CV

Votre « maître » CV n’est pas un fourre-tout ni un dépotoir qui rassemble tous les morceaux de votre histoire professionnelle et universitaire. Vous devez faire bien attention aux informations que vous mettez dedans et vous assurez que tout est PERTINENT. Des fautes d’orthographe à la mise en forme, en plaçant par la police ou encore la couleur des titres, n’hésitez pas à être très exigent envers vous-même. Assurez-vous également que vous utilisez des constructions cohérentes.

Une fois que vous avez bien nettoyé votre CV « maître », partagez le avec des personnes en qui vous avez confiance et demandez-leur d’examiner ce CV dans tous ses recoins et de proposer leurs modifications si besoin. Donnez-leur une copie papier de votre CV, c’est bien plus simple pour prendre du recul que sur l’ordinateur.

Une fois que ce CV a atteint la perfection, vous pourrez passer à l’étape supérieure afin d’en créer d’autres.

3. Disséquez la description de poste

Vous souhaitez postuler à une offre d’emploi ? Lisez la fiche de poste. Lisez la fiche de poste. Lisez la fiche de poste. Une fois que vous avez fait tout ça… relisez encore une fois la fiche de poste. Faites très attention à la description et surligneur les qualifications requises. Demandez-vous si vous pourriez « matcher«  avec cette offre d’emploi. Si vous répondez à la majorité des qualifications requises, lancez-vous !

4. Copiez / Collez / Enregistrez-sous

Une fois que vous avez bien étudié la fiche de poste de l’emploi auquel vous souhaitez postuler, je vous invite à copiez/collez votre « maitre » CV dans un nouveau document et à l’enregistrez-sous une nouvelle version. Il est temps pour vous de sélectionner sur votre CV les expériences, formations et compétences qui vous seront utiles pour le poste auquel vous voulez postuler.

Vous devez également vous assurer que vous détenez toutes les informations sur les employeurs, sur l’entreprise…

5. Ajoutez des mots-clés

Relisez encore une fois la description de poste et accordez une attention particulière aux mots que vous avez surlignés. Vous devez impérativement repérer les mots-clés de l’offre d’emploi et les replacer (intelligemment) dans votre curriculum vitae.

6. Examinez, examinez encore

Comme vous l’avez déjà fait pour votre CV « maitre », je vous invite à relire, relire et relire encore votre « nouveau » CV. Faites bien attention à ce que tout reste cohérent et pertinent.

Pour conclure.. Vous n’avez finalement besoin que d’un seul CV : votre version maître, les autres versions qui en découlent ne sont que des variations. Une fois que vous avez établi une TOP version de votre CV, vous verrez qu’il est bien plus aisé d’en rédiger de nouvelles.

Previous post

Recrutement sur les réseaux sociaux : une réalité quotidienne ?

Next post

Festival de Cannes : combien ça coûte ?