Cet article est paru chez notre partenaire Courrier Cadres.

La Fédération des enseignes du commerce associé (FCA) publie les résultats de son étude sur les pratiques digitales des groupements entre nouveaux canaux de communication et outils de distribution numérique.

Si aujourd’hui, il est évident pour une enseigne commerciale de disposer d’un site Internet, son utilité est bien différente selon les réseaux. Ainsi, selon une étude publiée par la Fédération des enseignes du commerce associé (FCA), 95 % des enseignes ont un site Internet, mais la première motivation à la création de ces espaces est de créer du trafic en magasin, pour 90 % des professionnels interrogés.

De l’ordinateur au magasin
Par ailleurs, les enseignes sont de plus en plus nombreuses à se servir des technologies digitales pour moderniser et dynamiser leur relation client. Ainsi, le site Internet est présent dans 80 % des documents promotionnels. 40 % des enseignes jugent que leur espace Web est un outil au service des forces de vente.
On apprend également que 63 % des réseaux interrogés utilisent des technologies mobiles pour la dématérialisation de leur catalogue (58 %), pour la géolocalisation (42 %) ou encore en tant qu’outil d’aide à l’achat (33 %).

Des usages divers en matière d’e-commerce
60 % des groupements disposent d’une activité e-marchande et 90 % d’entre elles estiment que les ventes en ligne ont généré entre 0 et 5 % de leurs chiffres d’affaires en 2013. La FCA constate également que 64 % des enseignes interrogées présentent un assortiment différent en ligne et pour une majorité il serait plus restreint, tandis que 18 % l’utilisent pour le déstockage de produits.

Ecrit par Marie Roques.

Previous post

Oscar Bac+5, chômeur, revient dans un nouveau format

Next post

Les choses à ne pas faire quand vous cherchez un emploi