Cet article est paru chez notre partenaire Courrier Cadres.
Selon un sondage réalisé par Cuisine AZ (site spécialisé dans l’univers culinaire), une grande majorité des Français garderont un budget identique à 2013 pour célébrer Noël cette année. 23 % estiment qu’ils dépenseront moins.

Afin de repérer les évolutions des comportements culinaires à Noël, Cuisine AZ a interrogé 3 500 Français pour connaître leur vision de ce repas de fête.

Des repas traditionnels et faits maison
Il en ressort que seuls 5 % des répondants souhaitent dépenser plus de 50 euros par personne et 39 % ne mettront pas plus de 20 euros par repas. Par rapport à 2013, ce budget sera identique pour 71 % des interrogés, mais plus bas pour 23 % d’entre eux. Avec 93 % de plats faits maison, les Français n’envisagent pas de proposer à leurs convives un repas préparé à l’extérieur. Cependant, ils assument le fait que les repas resteront très traditionnels, “sans recherche d’originalité”, pour 59 %.

Privilégier la qualité
Pour être prêts à temps, 83 % des sondés assurent qu’ils s’occupent de la préparation de ce repas 15 jours avant la date butoir. Ils sont nombreux à préférer manger moins, mais à privilégier la qualité. Il s’agit même d’une préoccupation de premier plan pour 75 % d’entre eux.
Au niveau de la décoration, les Français ne feront pas d’excès. Seulement 34 % des personnes interrogées souhaitent surprendre leurs invités avec une décoration originale. 40 % utiliseront la même que les années précédentes.
Par Marie Roques.

Previous post

3 phrases magiques que les recruteurs adorent

Next post

Les derniers chiffres de l'interim