Avez-vous déjà vécu cette expérience ? Vous discutez avec quelqu’un, et il vous dit quelque chose sur un sujet qui l’intéresse beaucoup ou qu’il connaît beaucoup, et vous pensez que vous écoutez. Puis, à un moment donné, vous réalisez que vous avez perdu le fil. Vous réalisez que vous n’avez absolument aucune idée de ce dont il parle. Lorsque cela s’est produit, vous vous êtes probablement senti mal comme si vous n’étiez pas assez intelligent pour comprendre ce qu’il disait. En effet, communiquer n’est pas si simple.

Mais peut-être que vous avez déjà été de l’autre côté dans le même type de situation. Et que pendant que vous parliez de votre sujet très sérieusement vous avez compris que vous aviez perdu votre auditeur. Non seulement c’est inconfortable, mais c’est aussi décourageant. Lorsque vous êtes l’orateur, il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer votre élocution

De plus, communiquer plus efficacement peut tous nous aider à parler d’idées, de concepts, d’inventions et de personnes qui nous intéressent. Vous pouvez à peu près tout expliquer à n’importe qui, tant que vous vous y prenez correctement.

1 Commencer au bon endroit.

Tout le monde a une formation différente et tout le monde a un ensemble de connaissances différent. Votre travail est d’expliquer les informations en des termes que tout le monde peut comprendre. 

Si vous avez un doute sur ce que votre auditeur sait ou comprend déjà, demandez lui simplement si il comprend le début de votre explication. Et si vous parlez à des gens qui viennent d’horizons que vous ne connaissez pas ou si vous parlez à un grand groupe, essayer de comprendre si tout se passe bien en sondant le visage de vos auditeurs ou avec un vote à main levée par exemple. 

2 Communiquer sans trop de détails.

La plupart d’entre nous aiment apprendre, mais nous ne pouvons absorber qu’une petite quantité de nouvelles informations à la fois. Évitez donc de bombarder les gens avec trop de connaissances à la fois. Il vaut mieux expliquer, et souvent on dit que 3 points maximum sont compréhensibles dans une discussion. Plutôt que de les assaillir avec toute une série d’informations qui annule votre effort pour vous faire comprendre. 

3 Opter pour la clarté plutôt que la précision.

Lorsque nous parlons d’un sujet que nous connaissons très bien, nous avons tendance à nous laisser emporter dans une foule de détails. Cependant, cela peut être au détriment de la compréhension.

Il vaut mieux trouver une explication simple qui n’est peut-être pas complète techniquement parlant. Mais qui fait passer le message. Laissez vos interlocuteurs comprendre la base. Et si ils veulent en savoir plus, vous pouvez entrer dans les détails techniques. 

4 Expliquer pourquoi vous pensez que votre sujet est si cool.

Si vous prenez le temps d’expliquer quelque chose à quelqu’un, il y a probablement une raison pour laquelle vous le faites. Soit vous pensez que c’est super important ou très, très intéressant.. Et si c’est la deuxième option, plus il vous comprendra, plus il est probable qu’il s’en souvienne.

Alors, demandez-vous : « Pourquoi je pense que ce sujet est si cool? »

Plus vous communiquer votre enthousiasme aux autres, plus ils le seront pour vous écouter. Donner des exemples qui montrent comment le sujet est pertinent et intéressant, peut lui donner envie.

Trouver la meilleure façon d’expliquer vos idées peut prendre du temps. Mais ne vous découragez pas et continuer de partager ce que vous savez. N’oubliez pas : apprendre ne se limite pas à comprendre, il peut aussi s’agir de saisir ce que vous savez déjà et de le comprendre d’une manière qui vous permet de le partager avec votre entourage.

Cet article vous a intéressé ? Retrouvez d’autres articles passionnants sur le monde du travail et du digital sur Qapa News. Et pour voir toutes nos offres d’emploi en intérim et en CDI direction le site de qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play

Previous post

BAC 2020 : Quels métiers embauchent ou mènent droit au chômage ?

Next post

Comment bien profiter des différents avantages de l’intérim