Quand vous faites une gaffe au bureau, il y a plus en jeu qu’un peu d’embarras personnel : votre réputation et votre carrière pourraient être touchées. Mais pas la peine de commencer à envoyer votre CV aux recruteurs, la plupart des gaffes peuvent être corrigées.

La première règle: s’excuser, et vite.
Les excuses doivent être directes et le fautif doit assumer l’entière responsabilité ! N’hésitez pas à dire : «Je reconnais que ce que j’ai fait était inapproprié, je reconnais que cela a eu un effet que je n’avais pas prévu ».

Et si vous avez fait la gaffe en public, votre « mea culpa » doit également être public, disent les experts. Assurez-vous que l’excuse est sincère.

Autre astuce: s’adapter au contexte. Un exemple : un directeur est allé voir le PDG de l’entreprise pour l’alerter de la sous-performance d’une employée, mais a découvert que l’employée était aussi la fille du PDG. Dans ce cas-là, le meilleur conseil est de ne jamais parler à nouveau de ce sujet. Le PDG connait déjà sa fille et sait certainement qu’elle a des problèmes de performances. Reparler du problème ne ferait que l’embarrasser davantage.
Il faut donc prendre en compte la culture de l’entreprise, la fonction et la popularité de la personne que vous avez offensée.

Attention aussi à ne pas trop répéter vos excuses. Une fois suffit, les rabâcher peut gêner les autres personnes et puis au final «vous êtes le personnage principal de votre histoire. Mais vous êtes un personnage mineur dans l’histoire de tout le monde ».

Previous post

La seule question à poser dans un entretien de démission

Next post

Oscar, Bac+5, Chômeur - Episode 7 (Saison 1) "Love Pizza"