Ainsi, vous avez décidé de passer à autre chose. Vous avez signé avec votre nouvel emploi, et maintenant tout ce qui se trouve entre vous et votre futur travail est votre lettre de démission à votre poste actuel.

Bien que ce ne soit pas la première étape pour quitter votre emploi, s’en est une importante. Le document officiel que vous soumettez à vos supérieurs et aux RH donnera le ton pour les deux prochaines semaines au bureau, ainsi que pour l’avenir de votre relation.

Pour vous aider, voici un modèle de lettre de démission étape par étape à utiliser.

PARTIE 1: Les bases d’une lettre de démission

Il n’y a pas besoin de fioritures ou de créativité au début; indiquez simplement le poste dont vous démissionnez et la date d’entrée en vigueur. Bien que vous ayez probablement partagé avec votre patron les raisons de votre départ, vous n’avez pas besoin de les décrire ici – rester simple suffit.

Cher [Nom de votre patron],

Veuillez accepter cette lettre comme une notification formelle que je démissionne de mon poste de [titre du poste] avec [nom de l’entreprise]. Mon dernier jour sera [votre dernier jour — généralement deux semaines après la date à laquelle vous donnez l’avis].

PARTIE 2: Remerciements

Ensuite, c’est toujours une bonne idée de remercier votre employeur pour cette opportunité, en décrivant certaines des choses clés que vous avez appréciées et apprises au travail. Et oui, c’est vrai même si vous êtes ravi de partir. Souvenez-vous que vous aurez peut-être besoin de ces personnes pour une référence sur toute la ligne, et laisser les choses sur une bonne note laissera une impression durable positive.

Merci beaucoup pour la chance que vous m’avez donné de travailler à ce poste. J’ai beaucoup apprécié les opportunités que j’ai eues pour [quelques-unes de vos responsabilités professionnelles préférées], et j’ai appris [quelques choses spécifiques que vous avez apprises au travail], que je garderai avec moi tout au long de ma carrière.

PARTIE 3: Le transfert

Enfin, indiquez votre volonté d’aider à la transition. Vous n’avez pas besoin d’entrer dans les détails (et ne promettez certainement rien que vous ne pouvez pas faire), mais quelques lignes indiquant que vous vous assurerez une conclusion harmonieuse de vos tâches montreront que vous êtes dans le jeu jusqu’à la toute fin.

Au cours de mes deux dernières semaines, je ferai tout mon possible pour terminer mes tâches et former les autres membres de l’équipe. Veuillez me faire savoir si je peux faire autre chose pour vous aider pendant la transition.

Je souhaite à l’entreprise un succès continu et j’espère rester en contact à l’avenir.

Cordialement,

[Votre nom]

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.frou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

4 façons d'évoluer dans votre carrière sans devenir manager

Next post

7 questions que vous devriez poser à votre patron