QAPA toujours à votre service ! L’heure de la rentrée approche et pour une reprise en toute sérénité QAPA vous a préparé un guide spécial « 21 jours pour trouver un emploi ». « Modèles de CV, conseils pour préparer vos entretiens d’embauche, comment répondre aux questions d’un recruteur par téléphone, QAPA vous dit tout pour vous accompagner dans votre recherche d’emploi.

OBJECTIF

Savoir prendre du recul par rapport à l’annonce de la perte de son emploi et garder son sang-froid pour mieux préparer sa recherche d’emploi.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point »

Jean de la Fontaine

La crise économique due au Covid 19 continue à sévir sur le marché de l’emploi et l’actualité est marquée ces dernières semaines par l’annonce de vastes plans sociaux et licenciement. Selon la Banque de France, les pertes d’emplois pourraient augmenter de 11,5% en 2021. Alors, comment réagir face à l’annonce de son licenciement?

LA RÈGLE DU STOP

Lorsque l’on apprend la nouvelle de la perte de son emploi, la première erreur est de réagir aussitôt et de commencer à courir dans tous les sens. Au contraire, il est important de tout arrêter, de vous asseoir et de réfléchir calmement à la situation.

La philosophie du « STOP » vous permet de faire face à toutes les situations d’urgence, de panique et de stress. Pour prendre les bonnes options et faire des choix judicieux. Vous devez donc vous donner suffisamment de temps pour établir votre plan d’attaque et votre riposte. Une fois votre réflexion totalement aboutie, vous aurez tout le loisir de réagir vite et efficacement. 

S : pour S’arrêter.

T : pour THINK en anglais autrement dit Réfléchir.  Une réflexion intense, profonde vous permettra de peser les pours et les contres.

O : pour ORGANISER. Etablir le plan d’action, les choses à faire, à ne pas faire, un calendrier précis avec les objectifs à atteindre.

P : pour PARTEZ ! C’est le moment d’agir.

FAIRE LE DEUIL DE CE QU’IL Y AVAIT AVANT

L’expression « faire le deuil » est souvent utilisée dans le cas d’une séparation : la mort d’un proche ou une rupture amoureuse. Cette disparition doit être acceptée, analysée, digérée pour pouvoir continuer à vivre et aller de l’avant.

Il en est de même lors d’une rupture professionnelle.

Quand on perd son travail, on perd bien sûr son poste et son salaire mais aussi ses repères, ses collègues et notre ego peut en prendre un sacré coup. C’est à ce moment précis qu’on se rend compte que le travail prend une place énorme dans sa vie. Et sa disparition peut provoquer un véritable traumatisme. Les phases du deuil :

  • Le déni
  • La colère
  • Le questionnement
  • La tristesse
  • L’acceptation

Le déni

Il est parfois difficile de comprendre une situation qui nous tombe dessus et que l’on n’a pas choisie. Le premier réflexe va être de se poser de nombreuses questions, pour comprendre le pourquoi du comment. Mais pas de panique, le moment viendra ou votre supérieur répondra à vos questions. Le fait de poser vos questions et peut-être d’obtenir des réponses, va vous aider pour tourner la page.

La colère

La colère arrive lorsque l’on prend conscience de la perte de son emploi et de ses conséquences., et qu’il n’y aura pas de retour en arrière possible. La phase de colère peut durer plusieurs jours (voire semaines). Pendant cette période, arrive le moment où l’on commence à extérioriser ses rancœurs auprès des personnes proches, comme ses collègues ou sa famille. Surtout n’hésitez pas à en parler, garder ce genre d’émotions n’est pas sain.

Le questionnement

La phase de colère débouche sur la phase de « recherche du coupable ». Cette phase permet à notre ego de reprendre un peu le dessus sur la situation. Qui plus est, dans notre contexte économique, de nombreuses personnes licenciées ne sont pas directement responsables de la perte de leur emploi.

La tristesse

On se souvient du temps où l’on se plaignait de notre travail et on s’aperçoit maintenant que ce n’était pas si mal. On regrette les bons jours, la sécurité, les avantages, la routine, les relations avec ses anciens collègues qui ne seront plus jamais les mêmes et qui disparaitront pour certaines. Si cette phase est naturelle et bénéfique, le plus difficile est de faire en sorte qu’elle soit la plus courte possible.

L’acceptation

Il est nécessaire d’admettre votre nouvelle situation : la perte de votre emploi. Faire le deuil peut prendre plus ou moins de temps en fonction de votre personnalité. Mais cette étape est nécessaire avant de commencer une nouvelle vie. Apres la phase de « l’acceptation » passée, votre esprit va pouvoir se concentrer sur un nouveau projet. Votre nouvelle mission va maintenant être la recherche de votre nouvel emploi.

RESTEZ ACTIF

Il est important de passer à l’action après la période de réflexion. Inscrivez vous chez Pôle Emploi, mettez à jour votre CV, votre lettre de motivation, votre profil Linkedin, pensez aux candidatures spontanées.
Vous pouvez également trouver des offres d’emplois, directement sur QAPA, juste en transférant votre CV.

🤔 Cet article vous a intéressé ? Le guide complet à télécharger ICI

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

5 conseils pour survivre à la canicule au bureau !

Next post

Chômage: les premières démarches à effectuer