Enfin, vous recevez une réponse d’un recruteur qui désire vous rencontrer. Voici un récapitulatif de toutes les démarches que vous devez réaliser.

Confirmation du rendez-vous

Une fois passée la joie, reprenez votre calme et préparez votre réponse. Celle-ci doit être rapide, formelle et claire. Inutile de montrer à votre interlocuteur un enthousiasme débordant en collectionnant les onomatopées et les adjectifs démonstratifs. Vous n’avez pas décroché le loto et vous devez donc conservez une attitude professionnelle. Comme le dit l’adage, « il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ».

Répondez-donc rapidement dans la journée et apportez un soin aussi attentif et particulier que pour la rédaction d’un CV ou d’une lettre de motivation. Des fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe risqueraient de faire douter votre futur employeur potentiel sur son choix.

La veille de votre entretien, renvoyez un message pour confirmer votre rendez-vous. Cela évitera tout malentendu, oubli et donnera à la personne que vous allez rencontrer une vision positive de la façon dont vous gérez cette situation.

Tout savoir

Reprenez l’ensemble des notes, documents et informations que vous aviez récoltés au moment de l’envoi de votre candidature. C’est le moment de tout savoir sur l’entreprise mais également sur la personne que vous allez rencontrer.
N’hésitez pas à vous servir du web pour faire des recherches plus approfondies. Sans jouer les espions, renseignez-vous et tentez de vous faire une image de votre interlocuteur et de la société. Cette saine curiosité vous permettra de ne pas être pris au dépourvu et de réagir en toute connaissance de cause.

Relisez le chapitre de préparation à l’entretien pour être parfaitement prêt à toutes les éventualités. A partir de cet instant, plus rien ne doit être laissé au hasard et vous devez avoir la maitrise de tout ce qui va se passer.

Acceptez tous les entretiens d’embauche

Comme on s’entraîne en sport, en cuisine, en anglais, on s’entraîne aussi aux entretiens d’embauche. Plus on en passe plus on est à l’aise, plus on reprend confiance en soi, plus on connaît les questions des recruteurs (au bout de 3 ou 4 entretiens on se rend compte que 80% des questions sont toujours les mêmes), plus on apprend les bonnes réponses. Au début de votre recherche d’emploi, il est donc très important de faire un maximum d’entretiens même ceux qui à priori ne vous intéressent pas. Bien sûr avec le temps, ciblez mieux car vous avez acquis suffisamment d’expérience pour ne pas vous planter.

Previous post

Comment s'y prendre pour relancer un recruteur ?

Next post

Le CV qui a impressionné le CEO de Airbnb