Les gens s’accrochent à des emplois trop longs pour toutes sortes de raisons. Parfois, c’est la fidélité à certains collègues ou peut-être est-ce parce que vous pensiez être sur le point d’obtenir une promotion… Mais on ne vous l’a jamais accordée. Ou peut-être vous aviez tout simplement beaucoup de mouvement dans votre vie personnelle et votre travail semblait être un stabilisateur. Pendant la crise, beaucoup de gens ont décidé de garder n’importe quel travail pensant que tout emploi était mieux que le chômage.

 

Quelle que soit la raison et si vous êtes resté au même poste depuis le début de votre carrière, vous avez besoin de conseils concernant la présentation de votre expérience aux recruteurs. Si c’est ce à quoi ressemble votre CV – si votre dernière décennie ressemble à la même année répétée 10 fois – vous serez confronté à des questions difficiles dès lors que vous cherchez un emploi. Lorsqu’on vous interroge sur votre apprentissage, vos défis, et votre plan de carrière, votre réponse ne peut pas être «J’ai joué la sécurité ».

 

Comment pouvez-vous montrer que vous avez évolué?

 

Il y a plusieurs façons de faire des choix timides qui sonnent moins passifs ou défaitistes. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur les avantages de la continuité, et les choses que vous avez appris en travaillant sur des projets de long terme. Dîtes au recruteur la façon dont votre rôle au sein de l’entreprise a changé, même si l’intitulé de votre poste est resté le même. Beaucoup d’entreprises ont, pendant la crise, licencié des personnes et le travail redistribué n’a pour autant pas affecté l’intitulé de votre poste; si cela s’applique à vous, parlez des responsabilités supplémentaires qui vous ont été confiés.

 

Creusez plus profond pour avoir de bons exemples montrant le développement de vos compétences. Beaucoup de postes impliquent aujourd’hui des compétences numériques actualisées que vous n’avez peut-être pas apprises au cours de votre formation. Avez-vous eu à apprendre de nouvelles compétences ou à vous servir de logiciels techniques?

 

Prenez les événements actuels comme un choix conscient (« j’ai décidé qu’il serait préférable de rester dans le rôle et voir comment je pourrais le développer… » ou « Ce revers était en fait une chance, car il signifiait que je devais trouver une solution de rechange »).

 

Si vous avez réussi à obtenir des résultats dans un marché en baisse avec notamment une diminution des ressources, dites-le – mais assurez-vous aussi d’avoir des anecdotes qui montrent que vous êtes aussi à l’aise en période de croissance.

 

Si vous avez exercé un poste en dessous de vos capacités pendant les dernières années, vous aurez besoin de montrer que vous avez tout de même accompli des choses récemment. Profitez de vos projets  et/ou succès récents, et montrez comment vous avez su garder vos compétences et connaissances du secteur à jour.

 

Préparez une courte, mais optimiste et convaincante réponse à la question: «Pourquoi n’avez-vous pas changé de métier avant? » Discutez des motifs valables comme le désir de voir un projet à sa conclusion, la loyauté de l’équipe, choisir le meilleur moment pour faire un changement de carrière. Montrez que votre carrière est sous contrôle et non dirigée par les événements.

 

Mais avant toute chose, si votre carrière est en suspens, ne blâmez pas l’économie. Tout le monde le fait, et cela démontre une incapacité à tirer le meilleur d’une période difficile.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Chef de projet pour les Industries Technologiques

Next post

Sécurisez votre recherche d'emploi