Alors que les entreprises déplorent leurs difficultés à recruter, l’usage de l’Intelligence Artificielle (IA) dans la quête des candidats fait figure d’avancée prometteuse. Aujourd’hui les professionnels du recrutement s’approprient l’IA, mais à quel point peuvent-ils guider le développement de ses applications à l’évaluation des bons profils ? 

Des enjeux de présélection 

 Parmi les postes peu ou moyennement qualifiés figurent aussi de nombreux post dit “clé” comme les vigiles, les aides-soignants, en passant par les personnels de vente.  Le nombre des expertises liées à ces métiers, rendent leur évaluation et la rencontre humaine indispensables. Si les applications de l’IA génèrent de vraies attentes de la part des entreprises, c’est avant tout parce qu’elles proposent une présélection, plus rapide et modulable. L’IA ne peut dispenser de la rencontre mais elle peut considérablement élargir les choix de nouvelles recrues. 

Transformer le recrutement  

 En effet, l’outil CV seul ne suffit plus à assurer les conditions d’un pré-tri pertinent face à l’afflux des candidatures. En raison d’un nivellement par le haut, les candidats s’autocensurent. Ensuite, les recruteurs raccourcissent la liste, faute de pouvoir accorder un entretien à tous. Et si l’IA permettait à moindre coût, de l’ouvrir au plus grand nombre, c’est-à-dire à tous ceux pouvant se connecter à une plateforme, et de postuler au travers de tests adaptés ?  

Les nouveaux outils apportent de nouvelles exigences 

Il est possible de profiter du potentiel de l’IA pour évaluer autrement d’autres critères que la similitude de profil ou d’expérience. Mais pour cela une sérieuse implication des professionnels du recrutement dans le paramétrage des outils mis à leur disposition (qualité, pertinence, éthique, attribution de coefficients aux critères de sélection, etc.) est nécessaire. Ses nouveaux outils ne doivent pas devenir des boîtes noires à l’accès restreint. Exiger qu’il soit possible de reprendre la main sur les critères lorsque nécessaire.  

Solution QAPA  

Chacun veut désormais être acteur de sa vie, ne plus vivre le travail comme une contrainte. La mission de QAPA est de libérer le marché de l’emploi en répondant aux aspirations des salariés et des entreprises. Grâce à la technologie, QAPA offre gain de temps, souplesse et flexibilité aux salariés comme aux recruteurs. 

QAPA favorise l’insertion des non-cadres et une approche sans discrimination. Nos algorithmes de matching tiennent uniquement compte des compétences des candidats pour l’égalité des chances.  

Cet article vous a intéressé ? Retrouvez d’autres articles passionnant sur le monde du travail et du digital sur Qapa News. Et pour voir toutes nos offres direction le site de qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play

Previous post

Comment gérer la diversité culturelle au sein d'une équipe ?

Next post

Mal-être au travail : en parler à son manager