De nos jours il est assez rare et difficile de se déconnecter totalement de son job en période de vacances. Il suffit d’un mail de votre patron pour vous affoler et directement vous faire penser que quelque chose de grave s’est produit ou tout simplement une manière pour lui de tester votre capacité à être toujours disponible. Quoi qu’il en soit, les mails pendant les vacances sont quelque chose que vous devez maitriser ce qui vous permettra de profiter du reste de vos vacances plus sereinement. Voici comment faire:

#1 Configurez à l’avance un message d’absence

Il existe un moyen simple de réagir instantanément sans même avoir à y penser: Laissez les messages automatiques le faire pour vous! Si votre patron vous envoie un email et qu’il ne reçoit pas de réponse automatique spécifiant que vous êtes en vacances, il s’attendra à recevoir une réponse à sa demande comme n’importe quel autre jour. Cependant, s’il reçoit une réponse automatique précisant que vous ne pouvez pas regarder votre boite mail avant votre retour au sein de l’entreprise c’est un moyen de lui rappeler et de vous dédouaner en cas de problème.

Prenez soin de rédiger un message personnalisé expliquant ce que vous faites et montrez que vous êtes occupés à autre chose qu’au travail pour dissuader les personnes souhaitant vous contacter.

#2 Envoyez la réponse la plus courte possible

Au cas où vous avez oublié de configurer un message d’absence et maintenant votre patron vous envoie message après message. Si par exemple il inscrit en objet quelque chose comme «pas besoin de répondre», aller de l’avant et ignorez le ! Bien sûr, il serait préférable qu’il ne vous écrive pas, mais il est difficile de changer les habitudes d’un patron et il est donc préférable que vous désactiviez vos notifications.

Cependant si vous ignorez s’il s’attend à avoir une réponse et que vous commencez à vous sentir mal à l’aise de ne pas lui répondre, écrivez une note en ligne qui indique clairement que vous n’aviez pas l’intention de travailler aujourd’hui. Même si vous communiquez lors de vos vacances, essayez de le faire de façon courte en spécifiant que vous vous occuperez de gérer la situation à votre retour au bureau. Inspirez-vous des exemples suivants :

« J’ai fait juste cette note pour vous préciser que je réglerais ce problème dès mon retour au bureau »

« Je ne peux pas y répondre aujourd’hui, mais j’y veillerais avec plaisir dès mon arrivée lundi matin. »

« Je vais regarder ça quand je serai de retour au bureau la semaine prochaine. »

Votre patron pourrait ne pas avoir de limites et exiger de votre part une réponse complète comme pour un jour de travail habituel et ainsi vous mettre mal à l’aise quant à l’éventualité de ne pas lui répondre ou de lui donner une réponse incomplète. Mais gardez à l’esprit qu’en exprimant clairement que vous ne serez pas en mesure de donner une réponse réfléchie, vous allez ainsi dessiner une frontière importante qu’il ne pourra pas franchir ce qui vous sera très utile en vue des vacances à venir.

Previous post

3 moyens de trouver et d'impressionner le recruteur

Next post

Ce qui change le 1er juillet 2017 : chômage, retraite, tgv