Comme beaucoup d’entre nous, j’excelle à me laisser distraire. Ou, plus exactement, j’excelle à perdre du temps, et chaque matin quand je me pose la question « quel temps va-t-il faire ce matin, » je passe en fait 45 minutes à trainer sur mon téléphone, en lisant les dernières news, regarder mes mails et checker les dernières tendances sur Instagram.

Cette habitude signifie qu’effectivement je commence mes journées de travail à vérifier techniquement mes e-mails professionnels, mais la conséquence réelle est que je me détourne dès le matin de l’emploi du temps que je mettais fixer pour atteindre mes objectifs. Parce que, après que j’ai passé du temps à lire tous les messages importants, j’ai vu un SMS sur mon téléphone, qui m’a alors entrainé à vérifier le menu d’un restaurant, qui me rappelle que je voulais répondre à un ami la nuit dernière. Avant que j’ai réalisé, j’avais déjà passé 30 minutes environ à faire tout ce qui n’était pas prévu sur ma todo list. Et cela signifiait que je serais au bureau plus tard ce soir à essayer de tout faire alors que j’avais perdu plus d’une heure le matin sur des conneries (pardon mais il n’y a pas d’autre mot).

Ainsi, le 1er janvier, j’ai décidé de tout changer et en particulier de remettre en cause les deux premières heures de chaque jour: premièrement, je ne prends plus mon téléphone au réveil. Je le laisse le soir dans ma poche de manteau et chaque matin quand je suis arrivée au bureau, je passe juste 20 minutes à checker les messages et les emails et ensuite je le remets dans ma poche de manteau ou dans un tiroir, le temps de faire ce que j’avais décidé de faire sur ma todo list. Le fait que je dois me lever et marcher pour  pour vérifier un éventuel email ou un SMS, me permet de rester concentrée sur ce que j’ai vraiment à faire. Après tout, le plus souvent, je ne reçois rien d’important le matin avant 11 heures.

Ensuite, je vis avec l’idée que s’il y a une véritable urgence, je vais être contactée via skype ou notre chat interne ou via un vrai appel téléphonique. Vous pensez que c’est dangereux, en fait depuis 3 mois je n’ai raté aucun email urgent. Pour garder le bon rythme, je consulte mon téléphone 3 fois par jour, le matin quand j’arrive au bureau, le midi et ensuite je passe de toutes façons l’après-midi au téléphone avec nos prospects ou nos clients.

Bien que ce ne soit pas un hack de productivité révolutionnaire, j’ai quand même gagné 1 heure le matin avant d’arriver au bureau et toute ma productivité chaque matin. Maintenant, non seulement je peux faire toutes mes tâches le matin (qui se trouvent être le plus vital pour ma journée), mais je suis également impatiente de terminer afin que je puisse regarder mon téléphone et me « reconnecter ». N’oubliez pas qu’à chaque fois que vous êtes dérangée par un email, un coup de téléphone, un collègue, une actu, il vous faut environ 10 minutes pour vraiment vous reconcentrer sur ce que vous étiez en train de faire.

Mais, si dans votre job votre téléphone et vos e-mail ne sont pas une option, cela ne signifie pas que vous devez céder à vos impulsions. La première chose à faire est de supprimer toutes les notifications que vous recevez en temps réel sur votre téléphone (par exemple les notifications de Facebook ou Linkedin dès que quelqu’un vous envoie un message : 99% des messages Linkedin sont du démarchage commercial qui ne sert à rien !) et enfin de ne pas consulter les news toutes les 5 minutes mais de vous bloquer des plages horaires dans la journée pour le faire et vous détendre 10 minutes.

Si vous aussi vous avez des astuces, partagez-les avec nous.

Previous post

Le top des entreprises préférées des étudiants

Next post

Combien gagne le patron de PSA ?