Vous êtes demandeur d’emploi et vous souhaitez reprendre ou créer une entreprise ? Et vous souhaitez connaitre les aides à la création d’entreprise ?

ARE, ACCRE, ARE, NACRE, tous ces acronymes représentent des aides ou des prêts. Difficile de les distinguer ! De ce fait, QAPA les distingue pour vous !

 

ARE, l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi

L’allocation d’aide au retour d’emploi est destiné aux personnes involontairement privées d’emploi. Elle est communément connue sous le nom d’ « allocation chômage ». Il s’agit d’un revenu de remplacement versé par Pôle emploi, sous certaines conditions aux personnes inscrites à l’organisme comme demandeur d’emploi.

Ainsi toute personne ayant exercé une activité professionnelle 122 jours minimum au cours de 28 derniers mois peut prétendre à cette aide. Ces 4 mois de travail ne sont pas nécessairement continus.

La durée de versement de cette allocation dépend de la durée d’emploi du demandeur avant la fin de son contrat de travail. Le montant du versement se compose à la fois d’une partie fixe et d’une partie variable. De plus le montant total que percevra le chômeur ne devra pas être inférieur à un montant minimum. Et il ne pourra aller au-delà d’un montant d’allocation maximum.

ACCRE, l’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’entreprise

L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (Accre) permet l’exonération des charges sociales pendant une année. Elle est à destination des chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise. Ainsi l’exonération est permise si les revenus ou rémunérations perçus n’excèdent pas 120% du SMIC.

L’ARCE, l’Aide à la Reprise et la Création d’Entreprise

L’aide à la reprise et la création d’entreprise  permet, aux créateurs et repreneurs d’entreprise, de recevoir des allocations chômage. Cette allocation est perçue sous forme de capital. Elle est versée le jour de la création de l’activité. Son montant est égal à 45% du montant des droits à l’Are restant à verser lors du début de l’activité.

L’aide est attribuée par Pôle emploi et concerne les demandeurs d’emploi qui bénéficient de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (Are) et qui ont obtenu l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (Accre).

NACRE, Nouvel Accompagnement pour le Création et la Reprise d’Entreprise

Le dispositif Nacre est destiné à la création ou la reprise d’entreprise. Il permet un accompagnement individualisé en accordant un prêt à taux zéro de 1 000 à 8 000 euros remboursables dans un délai maximum de 5 ans.

Cela permet donc à l’entreprise de consolider ses fonds propres. Il doit s’accompagner d’un prêt bancaire ou solidaire tout en sachant que le plan de financement des projets individuels est plafonné à 75 000 euros.

 

Comme vous pouvez le constater, il y a donc beaucoup d’aides qui existent aujourd’hui pour aider les personnes en recherche d’emploi à créer ou reprendre une entreprise. N’hésitez pas à contacter Pôle Emploi pour faire connaître votre projet et bien valider avec votre conseiller ce à quoi vous avez droit. La création ou la reprise d’entreprise est une belle aventure. Mais il faut bien mettre de votre côté toutes les chances avant de vous lancer.

Previous post

19 citations pour vous motiver pour la rentrée

Next post

Les bonnes résolutions de rentrée pour trouver le job de vos rêves