Lorsque vous êtes enfant, vous ne disposez pas encore des outils qui vous aident à traiter les actions et vos émotions – des outils comme la maturité, la patience ou regarder le contexte d’une situation. Au moment où vous atteignez l’âge adulte, vous devriez avoir une meilleure compréhension de ce qui est approprié et inapproprié.

Malheureusement, il semble que beaucoup d’entre nous ne veulent pas grandir – ou du moins ont encore du mal à maîtriser des compétences comme la maturité et la patience. Selon une étude, environ 3 employés sur 4 ont été témoins d’un certain type de comportement enfantin parmi leurs collègues sur le lieu de travail, notamment:

  • Pleurnicher: 55%
  • Se moquer de quelque chose qui n’a pas fonctionné: 46%
  • Frivolité envers un autre collègue: 44%

Certes, nous sommes tous humains. Nous avons tous un coté un peu immature de temps en temps. Mais si les comportements enfantins durent assez longtemps pour devenir des habitudes, ils pourraient constituer un risque sérieux pour votre carrière. Voici les habitudes à éviter absolument au risque de paraitre immature :

1. Non respect des espaces communs

Gardez toujours à l’esprit que les cuisines ou toilettes partagées ne sont pas là uniquement pour vous.

Personne ne veut être considéré comme la personne qui laisse des aliments pourrir dans le réfrigérateur pendant des semaines, ou qui profite d’une place du covoiturage après avoir conduit seul plusieurs fois.

Si vous voulez éviter de gagner une réputation défavorable, programmez des rappels. Si vous avez du mal à vous souvenir d’apporter des aliments à la maison, définissez une tâche à vous rappeler à la fin de la journée chaque semaine. 

2. Être inutile

Une marque de maturité parmi les plus appréciée est la capacité à adopter le point de vue des autres. Si vous n’êtes pas prêt à aller au-delà des vos tâches pour aider vos coéquipiers, non seulement vous empêchez votre équipe d’atteindre son potentiel, mais vous montrez également votre propre immaturité.

L’une des mauvaises habitudes les plus courantes sur le lieu de travail est une attitude« pas mon problème ». Les personnes ayant cette attitude évitent les responsabilités en dehors de leurs missions spécifiques et placent leurs propres objectifs au-dessus des autres, y compris leurs équipes et même leurs organisations. Ils ne travaillent pas en équipe et n’aident les autres que lorsque cela leur profite clairement. Il est facile de voir comment ce type de comportement ne gagnera pas beaucoup d’amis. Ces individus sont considérés comme égocentriques, myopes, inutiles et inconsidérés.

3. Blâmer les autres

Tout le monde fait des erreurs et vous en ferez probablement quelques-unes tout au long de votre carrière. Lorsque quelque chose ne va pas ou ne se passe pas tout à fait comme prévu, vous pouvez être tenté de pointer du doigt quelqu’un d’autre. C’est une mauvaise idée.

Les gens penseront qu’on ne peut pas vous faire confiance et éviteront de vous donner du travail. Personne ne vous demandera une faveur s’il pense que vous vous retournerez contre lui. Le lieu de travail consiste à se soutenir les uns les autres, et blâmer les autres en est l’antithèse.

4. Ne pas être préparé en réunion

Personne n’aime les réunions – en particulier les réunions improductives. Si vous vous présentez à une réunion sans prendre le temps de vous préparer à l’avance, vous ralentissez le processus et suscitez la colère de toutes les personnes présentes.

Souvent, les nouveaux employés arrivent à une réunion sans avoir l’intention de repartir avec des éléments exploitables pour eux-mêmes ou pour les autres. Si vous dirigez la réunion, définissez les règles et les attentes, pour que les gens puissent se préparer à apporter leur contribution ou à déléguer.

5. Potins

Les bonnes équipes reposent sur la confiance et le respect, et il existe peu de moyens d’éroder cette fondation plus rapidement qu’en répandant des rumeurs et en parlant négativement des collègues derrière leur dos.

Les gens adorent parler dans l’espace de travail parce que cela fait passer plus rapidement leur journée, mais si ces conversations tournent autour des potins, cela va gâcher votre perception sur le lieu de travail. Il y a une grande différence entre être un collègue sympathique qui est toujours disponible pour une conversation rapide et un fauteur de troubles sournois qui répand constamment des rumeurs.

Si vous vous souciez de votre travail et que vous voulez progresser, vous ne voulez pas donner l’impression que vous essayez de réduire les autres pour votre propre bénéfice. Cela suggère que vous n’avez pas l’esprit d’équipe.

Dans certains cas, un peu d’immaturité peut être un moyen inoffensif de se défouler et peut même aider les collègues à créer des liens. Entretenir votre «enfant intérieur» est généralement considéré comme une bonne chose – mais cela ne signifie pas que vous devriez le laisser votre enfant intérieur prendre le volant, surtout lorsque le résultat peut nuire à votre carrière.

Suivez QAPA sur FacebookLinkedIn et Instagram ou rendez vous directement sur qapa.news pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles ! 🚀 Et pour accéder à toutes nos offres direction qapa.fr ou l’application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Previous post

Ces 5 erreurs simples pourraient vous coûter le job de vos rêves

Next post

Au travail, les Français vont-ils quand même fêter Noël cette année ?