Quelles sont les principales mesures liées à la convention quinquennale entre l’Assurance maladie et les médecins libéraux ?

#1 La consultation à 25 euros

Depuis 2011, la consultation chez le généraliste était bloquée à 23 euros. A partir du 1er mai 2017, elle va augmenter de 2 euros pour passer à 25 euros. La Sécurité sociale en remboursera 70% (17,50euros), la complémentaire santé prendra le solde à sa charge, moins un euro qui reste à la charge du patient.

#2 Prise en compte de l’âge du patient et de la gravité de la maladie

Pour les enfants de moins de 6 ans, la consultation passera à 30 euros. Idem, un rendez-vous chez le spécialiste coûtera plus cher : 48 euros en octobre 2017 et 50 euros en juin 2018. Par ailleurs, si l’acte est complexe (maladies chroniques et instables), la consultation grimpera à 46 euros. Et à 60 euros s’il est très complexe (maladies longues et délicates, notamment cancers ou malformations cardiaques).

#3 Médecins de campagne

Pour les médecins qui accepteraient de s’installer dans les zones en tension et qui s’engageraient à y rester au moins trois ans, une aide de 50 000 euros maximum (versée en deux fois) est prévue. Autre prime prévue pour les médecins proches de la retraite et qui acceptent de former des plus jeunes.

#4 Aide à l’investissement

Par le biais d’un forfait de 4 600 euros, l’Assurance-maladie va aider les médecins à investir dans des outils informatiques qui sont destinés à renforcer la coordination entre spécialistes afin de faciliter le suivi des patients et des échanges.

Previous post

Rentrée des classes : les dates des vacances 2016 - 2017

Next post

Emergency Nap Kit, le kit pour faire la sieste au bureau !