Bonne nouvelle : l’apprentissage revient à la mode.

Plus de la moitié des PME interrogées par l’IFOP ont déclaré recruter un ou plusieurs apprentis. L’avantage pour le jeune est qu’il apprend un vrai métier avec un professionnel reconnu et donc qu’il trouve plus facilement un emploi à la fin de sa formation.

Le point noir est que les chefs d’entreprise déclarent que l’éducation nationale prépare très mal les jeunes à la vie professionnelle et qu’il faut aussi réformer l’apprentissage et ses filières pour qu’ils collent plus aux besoins des entreprises. En face, seulement 14% des enseignants estiment que l’enseignement doit « en priorité préparer les élèves à la vie professionnelle » ! Il faudra alors qu’on m’explique dans ce cas à quoi ça sert l’école ???!!!

Previous post

Top départ vacances

Next post

6 milliards pour les jeunes