UN NET RALENTISSEMENT POUR LES LOYERS DES PETITES SURFACES

Pour la première fois depuis la création du baromètre Location-etudiant.fr en 2008 et après plusieurs années de hausse atteignant parfois des prix records, les loyers ont amorcé une baisse qui tend à se généraliser sur l’ensemble des grandes villes françaises à l’exception de Paris. Cette tendance reste cependant à confirmer sur les 12 prochains mois, le baromètre comparant les prix des loyers constatés dans les 35 principales villes étudiantes françaises chaque mois d’août.
Une bonne nouvelle pour les étudiants dont le loyer représente plus de 53% de leur budget annuel.

Une baisse dans les principales villes de province pouvant atteindre 15 %
Cette baisse des loyers pour les studios concerne 13 villes de province sur 20 soit 65% des villes étudiées et 70% pour les 2 pièces avec 14 villes concernées.

tableau1 logement

A l’exception de quelques villes comme Toulouse, Marseille ou Nice qui connaissent des chutes significatives de 11 à 15% des loyers proposés, nous constatons soit une baisse plus modérée (-0,44% à Montpellier jusqu’à -4,73% à Rennes) soit de très faibles hausses allant de +0,62% à Poitiers à +2,88% à Strasbourg. Les augmentations des 2 pièces restent très modestes (de +0,56% à Annecy jusqu’à +1.63% à Toulouse) quand les diminutions constatées varient sur la même période de -0,16% à Strasbourg à -14.24% à Marseille.

 

La région parisienne suit cette tendance modérément…

Contrairement à Paris, les loyers en Région Parisienne ont subi un fléchissement dans 11 des 15 villes étudiées à la fois pour les studios et pour les 2 pièces soit une baisse dans 73% des villes.

tableau2

Seules 4 villes parmi les plus cotées ont vu leurs loyers des studios légèrement progresser : Versailles, Courbevoie, Asnières-sur-Seine et Neuilly-sur-Seine. Idem pour les 2 pièces sauf Versailles qui connaît une diminution de 5.78% des ses prix.
Notons une hausse de +6.83% pour les 2 pièces à Levallois-Perret et une baisse de -7.05% à Meudon.

 

Mais Paris reste une exception avec des loyers en hausse
Paris semble toujours aussi cotée avec une progression cette année encore de +0.54% sur les studios et +3.68% sur les 2 pièces.

tableau3 logement
« Néanmoins, la hausse des loyers semble se modérer nettement puiqu’elle était en 2013-2014 de +9.96% pour les studios et +7.31% concernant les 2 pièces de la capitale. Attendons l’année prochaine pour voir si ce ralentissement se transforme en réelle baisse des loyers » ajoute Brice Boullet.

Les moyennes des loyers constatés
Moyennes des loyers observées pour le mois d’Août 2014 comparées à celles des loyers d’Août 2013
Moyennes des prix pour les studios:
– Les 5 villes les plus chères : Paris et région parisienne, Nice, Aix en Provence et Annecy à 646€.
– Les 5 villes les moins chères : Agen, Poitiers, Nantes, Rouen, Le Havre avec un loyer moyen à 359€.

Moyennes des prix pour les 2 pièces :
– Les 5 villes les plus chères : Paris et région parisienne, Aix en Provence, Nice, Annecy et Lyon à 1030€.
– Les 5 villes les moins chères : Agen, Poitiers, Le Havre, Reims et Nantes avec un loyer moyen de 479€.

Previous post

L'offre d'emploi du jour : Responsable McCafé pour McDonald's

Next post

Pas de baisse attendue du chômage