La consommation des ménages a baissé de 1,1% au mois de Novembre, après une baisse de 0,2% en Octobre. C’est la plus forte baisse enregistrée depuis Janvier 2014, soit près de deux ans.

Des températures très clémentes comme principal facteur

Selon l’Insee, cette baisse est due à deux facteurs : la chute de la consommation d’énergie de 5,6% et le fort recul des dépenses d’habillement (dépenses qui ont également baissé en septembre et octobre). Ces diminutions de dépenses sont donc bien dues aux températures clémentes que nous observons depuis plusieurs semaines. Les statisticiens de l’Insee n’en parlent pas, mais nous pouvons imaginer que cette diminution de la consommation des ménages est également due aux attentats de la mi-novembre, qui ont conduit à la forte baisse de fréquentation des magasins.

Rappelons que la croissance du PIB a été confirmé à 0,3% au troisième trimestre 2015, après avoir stagné au deuxième semestre.

L’énergie en baisse, la consommation en hausse

Les dépenses d’énergie, en recul de 5,6% en Novembre, enregistrent leur plus forte baisse depuis juin 2013. Ceci est dû aux dépenses moins importantes dans le chauffage en raison des températures très douces du mois de Novembre. Les dépenses dans le gaz et l’électricité baissent donc fortement ainsi que la consommation des produits raffinés, qui continue de baisser.
En revanche, la consommation alimentaire enregistre sa plus forte hausse depuis 5 mois, en progressant de 0,6%.

Faites-votre-CV-en-ligne-gratuitement

Previous post

2016 : que souhaiter aux demandeurs d'emploi ?

Next post

Le père Noël est une ordure : il délaisse les entreprises